Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Mille et une parodies de Tintin : une autre vision du reporter

Nicolas Gary - 02.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Tintin - parodies - Hergé


Du 14 juin au 30 août, la médiathèque Jacques Baumel accueille une exposition présentant Tintin en dehors de sa forme et de sa sphère officielle. C'est un Tintin décalé et fantasmé que le public va découvrir. Le reporter à la houppe se prête admirablement à la transgression et on ne compte plus les imitations de l'œuvre d'Hergé. Cette exposition montre sa face cachée à travers ce qu'en ont fait les admirateurs passionnés du personnage, ainsi que les détracteurs de Hergé.

 

 

 

En regard de l'actualité récente qui a poussé Tintin bien malgré lui sur de devant de la scène, l'exposition est particulièrement audacieuse. On sait à quel point, pour un oui ou un non, les ayants droit de Hergé, la société Moulinsart, chargée de l'oeuvre, sont prompts à dégainer contre tout ce qui pourrait toucher à Tintin, et aux oeuvres de Hergé. Même la parodie a été longtemps problématique, Les éditions du Léopard Masqué s'en souviennent. Et voilà donc une exposition entièrement consacrée à la parodie de Tintin...

 

Exposition « Tint'inconnu en parodies », du 14 juin au 30 août : à l'aide de supports visuels et de vitrines remplies d'ouvrages parodiques ou d'objets insolites, l'exposition présente les différents aspects que peuvent prendre la parodie allant de l'hommage respectueux aux pastiches critiques ou irrévérencieux.

 

Les œuvres présentées sont uniques en leur genre : il ne s'agit pas de copies mais de véritables parodies. Loin de vouloir porter préjudice à l'image de Tintin si profondément enraciné dans notre part d'enfance, elles incitent à s'y investir de nouveau.

 

Documents à l'appui, l'exposition montre également la place de la Suisse et des Suisses dans l'œuvre de Hergé et ses sources d'inspiration, parfois méconnues.

 

L'exposition interpelle aussi le public sur ce qui est réellement vrai ou faux. 

 

 

 

A cette occasion, de nombreux dessins originaux du dessinateur franco-genevois Exem seront présentés ; l'artiste étant considéré avec son fameux « Zinzin » comme l'un des meilleurs continuateurs de La Ligne claire d'Hergé ainsi que des œuvres tintinophiles réalisées à partir de matériaux de récupération, découvertes récemment avec les objets de Jean-Louis Venni.

 

Samedi 14 juin : après-midi « spécial Tintin »

A 11h00 et à 14h30, visite guidée de l'exposition (sur réservation, 1 heure) par Alain-Jacques Tornare, commissaire de l'exposition, historien, Tintinophile, vice-Président du musée des Suisses dans la Monde.

A 16h00, table-ronde sur le thème « A qui appartient Tintin ? »

avec : Harry Edwood, illustrateur, créateur du visuel de la couverture du catalogue « Tint'inconnu en parodies » et auteur d'hommages à Hergé ; Olivier Roche, membre du Conseil d'administration de l'association « Les Amis d'Hergé » et coauteur de « Tintin, bibliographie d'un mythe » à paraître en septembre ; Alain-Jacques Czouz-Tornare, historien, commissaire de l'exposition.

 

A 18h00, l'inauguration officielle de l'exposition « Tint'inconnu en parodies » aura lieu en présence de Patrick Ollier, Député-Maire de Rueil-Malmaison, de Alain-Jacques Tornare, commissaire de l'exposition et des membres du Club des Tintinophiles.

 

Un catalogue spécial Rueil-Malmaison « Tint'inconnu en parodies » sera en vente (12 €) à partir du 14 juin et pendant toute la durée de l'exposition à la médiathèque et à l'Office de tourisme de Rueil-Malmaison.