Miro à l'oeuvre

Clément Solym - 09.08.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - miro - lettres - musee


À travers la correspondance privée des plus grands peintres, le Musée des lettres et manuscrits donne à l’art des 19e et 20e siècle des couleurs inédites. Au fil de lettres touchantes où la petite histoire croise la grande, cinquante artistes nous ouvrent les coulisses de leur existence et de leur création.

Chaque semaine, ActuaLitté vous propose de découvrir un extrait de cette exposition. Aujourd'hui, Juan MIRÓ (Barcelone, 20 avril 1893 – Palma de Majorque, 25 décembre 1983). On pourra également retrouver le catalogue de l'exposition aux éditions Beaux Arts, Des Lettres et des peintres.

Lettre autographe signée de Juan Mirό adressée à Pierre Loeb, datée du 28 septembre 1946, Barcelone.

Mirό écrit au fondateur de la Galerie Pierre afin de lui exposer différents projets : « Je vais partir à New-York, pour peu de temps seulement, et chercherai un moyen pour pouvoir me rendre à Paris, naturellement ! ». Cependant, le premier voyage de Mirό aux États-Unis n’a lieu qu’en 1947 au cours duquel il réalise un panneau mural pour le Terrace Plaza Hotel de Cincinnati. La même année, il participe à l'Exposition internationale du surréalisme organisée par Breton et Duchamp à la Galerie Maeght à Paris. Ami de l’artiste, Loeb semble également jouer le rôle d’agent ou d’intermédiaire. Bertelé, fondateur des Éditions du Point du Jour, propose ainsi à Mirό d’illustrer un livre de poèmes de Georges Neveux. Mirό s’en remet à Loeb en ces termes : « Il me demande quelles conditions ; je lui ai écrit de s’adresser à vous, celles que vous lui proposerai [sic] seront les miennes ».

Des lettres et des peintres (Manet, Gauguin, Matisse)