Mitterand pas doué en politique, ne veut pas de secrétaire d'État

Clément Solym - 08.07.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - MItterrand - doué - politique


Mitterrand n'a besoin de personne. Exit les offres d'emplois - ou exeunt ? - pour un secrétaire d'État pour la Communication, il est capable de tout gérer tout seul, comme un grand.

« Cela dit, si le président souhaite que j'ai quelqu'un pour m'épauler dans le travail considérable que cela représente, je sais qu'il choisira quelqu'un avec qui je m'entendrai. » Donc, deux choses : un, besoin de rien - et pas envie de toi - mais il se pliera aux demandes de son président.

Lequel président est d'ailleurs « très gentil » avec son nouveau ministre de la Culture, qui mènera Hadopi à bon port, et que le ministre y est « très sensible ». Et de revenir sur le fait qu'il n'est pas « une prise de guerre », pas plus qu'une revanche de Nicolas Sarkozy sur François Mitterrand, son oncle.

Les rumeurs avaient en effet circulé concernant l'arrivée possible de Frédéric Lefebvre au poste de secrétaire d'État, mais cette issue était conditionnée par différentes circonstances politiques.

Enfin, toujours sur RTL, Mitterrand le neveu avoue qu'il n'est probablement pas doué pour la politique, du fait qu'il soit trop « émotif ». Et de conclure : « Mais je suis doué pour m'intéresser à la politique. »