Mitterrand à Grignan, « fidèle » à Tonton

Clément Solym - 03.07.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Frédéric - Mitterrand - Grignan


Depuis son arrivée inattendue au ministère de la Culture, Frédéric Mitterrand ne cesse de se justifier vis-à-vis de son oncle défunt. Être nommé ministre par Nicolas Sarkozy, quand on se dit « homme de gauche », et qui plus est neveu du seul président socialiste de la Ve République, c'est une « ouverture » d'esprit dont on peut en effet estimer qu'elle mérite quelques explications. Ainsi, dès son arrivée rue de Valois, l'ancien directeur de la Villa Medicis déclarait « ne pas trahir François Mitterrand ».

Rebelote hier : en déplacement au Festival de la correspondance de Grignan, le nouveau ministre de la Culture a affirmé « combien il avait le sentiment d'être fidèle à son oncle en venant ici ». Il a ainsi déclaré, selon l'AFP, que « c'est une terre qu'il a fréquentée, c'était un homme romanesque et littéraire, nous sommes ici chez lui ».

Un neveu sur la langue


Le Festival s'articulant cette année autour de la thématique « Voyage en Italie », Frédéric Mitterrand avait initialement été invité en tant que directeur de la Villa Medicis de Rome. Il a néanmoins souhaité maintenir son déplacement après sa nomination au gouvernement. Une occasion d'invoquer Tonton ?

Le ministre, qui devait à l'origine lire des extraits de la correspondance de pensionnaires célèbres de la Villa Médicis, a finalement fait la lecture d'un passage de La dormeuse de Naples, d'Adrien Goetz, dont les premières pages sont composées d'une lettre du peintre français Ingres.

Mais est-ce le ministre de la Culture, autrement dit le gouvernement, qui a lu ce texte, ou bien l'amateur de littérature ? Frédéric Mitterrand, interrogé à Grignan sur cette possible confusion a revendiqué son « pré carré artistique ». Il peut-être donc un peu déplacé de communiquer sur ce « pré carré » intime pour justifier son nouveau poste ministériel...

Il n'en reste pas moins que pour Frédéric Mitterrand, si « la femme du président de la République (est) bien chanteuse (il) pouvait bien être acteur ».

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.