Modiano, félicité par Mitterrand reçoit le Prix d'État autrichien de littérature européenne

Clément Solym - 30.03.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Patrick Modiano - Prix d'État autrichien - littérature européenne


L'écrivain français Patrick Modiano recevra le 28 juillet prochain le Prix d'État autrichien de littérature européenne, qui distingue l'ensemble de son oeuvre. Le prix est doté de 250 000 €, et l'auteur succède à l'écrivain et éditeur espagnol Javier Marias, récompensé l'année dernière. 


La Ministre de la Culture autrichienne Claudia Schmied a salué les « récits profondément humains sur passé et présent, mémoire et oubli ». Modiano s'est effectivement fait une spécialité des ambiances doucement amnésiques, comme dans Rue des boutiques obscures (1978) ou Accident nocturne (2003), mais aussi des plongées dans la mémoire individuelle ou collective : La Place de l'Étoile, son premier roman (1968), abordait ainsi l'Occupation de la capitale, tandis qu'Un pedigree (2005) revenait sur son histoire personnelle.

 

Traduction de La Petite Bijou, de Patrick Modiano, par Peter Handke

 

Cette récompense s'ajoute à la liste déjà longues des distinctions reçues par Patrick Modiano : le Prix Goncourt en 1978 pour Rue des boutiques obscures, bien sûr, mais aussi le Grand Prix du Roman de l'Académie Française, le Prix Roger Nimier ou le Prix des libraires.  


Patrick Modiano doit sa diffusion en Autriche à l'écrivain et réalisateur Peter Handke, qui se chargea lui-même de la traduction de ses romans Une jeunesse et La Petite Bijou. La version autrichienne du premier roman de Patrick Modiano, La Place de l'Étoile, n'a été publiée qu'en 2010. Dans un entretien à Libération daté du 3 avril 2008, et rapporté par le Réseau Modiano, l'auteur de La Nuit Morave expliquait que traduire les textes de Modiano était « une reconnaissance envers la France ». Son pays natal lui a désormais emboîté le pas.

 

Dans un communiqué, l'encore ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, félicite Patrick Modiano, 

estimant que ce « Prix est d'autant plus précieux, qu'il vient sceller les liens entre Modiano et l'Autriche, initiés en 1985 par la belle traduction de Une jeunesse par l'écrivain autrichien Peter Handke, et renforcés par la parution, en 2010 en Autriche de son premier roman La Place de l'étoile ».