Molière et les Français : Tartuffe, l'actuel et l'Avare, le chouchou

Clément Solym - 09.04.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - tartuffe - avare - molière


Alors que sort le troisième tome de la collection menée par Jean d'Ormesson et qui instaurera dans toutes les familles de France une bibliothèque classique idéale, le Figaro a révélé les résultats de son concours : élisez votre personnage favori dans le corpus des pièces de Molière ainsi que la pièce préférée.

Concernant ce vote, on constatera que les personnages parlent plus aux votants, puisqu'ils ont été 5764 à prendre part, et élire à 31,3 % Tartuffe, qui leur semble aujourd'hui le plus actuel des protagonistes de Molière. Avec deux fois d'engouement, Moniseur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir obtiendra 15,06 % des suffrages et Harpagon, de l'Avare - on se retrouve tous - 13,79 %.

Pour ce qui est des pièces, justement, moins d'enthousiasme, puisque 3783 personnes ont voté, pour finalement élire l'Avare, à 16,65 %. Viennent ensuite assez rapprochés les uns des autres, le Malade imaginaire, avec 14,64 %, le Bourgeois gentilhomme, avec 13,3 % et le Tartuffe avec 13,16 %.


Bien. Les magazines ne manqueront pas de profiter de l'occasion pour dire combien Molière est donc d'actualité et que ses oeuvres sont éternelles, etc. Aussi allons-nous nous permettre de vous épargner ce genre de billevesées.

On notera juste que les femmes n'ont pas joui d'un grand enthousiasme, que ce soit pour les pièces, 3,09 % et 2,99 % respectivement pour Les femmes savantes et L'école des femmes, pas plus que pour les personnages, puisque seule Froisine de l'Avare apparaît avec 1,77 %.

Et pourquoi si peu d'intérêt de la part du public ? Molière soignait-il plus ses personnages masculins que féminins, qu'il rendait passablement fade ? Nan...