Morgan Sportès : éliminé du prix Interallié, quand même lauréat 2011

Clément Solym - 16.11.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Morgan Sportès - prix interallié - Tout, tout de suite


C'est chez Fayard que l'on fera la fête ce soir, alors que l'éditeur vient de recevoir le prix Interallié 2011, pour le livre de Morgan Sportès. Étonnant, non ? EH oui, le romancier avait été exclu de la liste, lors de la troisième sélection.

 

Mais en attendant, donc, voici que Morgan Sportes, remercié avec Sorj Chalandon, lors de la troisième liste de l'Interallié, prend finalement la place de numéro 1. Son livre, Tout, tout de suite, est présenté comme « une autopsie ».

En 2006, après des mois de coups tordus et d'opérations avortées, une petite bande de banlieue enlève un jeune homme. La rançon exigée ne correspond en rien au milieu plutôt modeste dont ce dernier est issu. Mais le choix de ses agresseurs s'est porté sur lui parce que, en tant que Juif, il est supposé riche. Séquestré vingt-quatre jours, soumis à des brutalités, il est finalement assassiné.

Sportès passe devant Stéphane Hoffman, 2e choix du jury... et Delphine de Vigan, 3e, mais également hors liste.

 

 

Décidément, l'Interallié n'avait pas toute sa tête cette année.

 

Tous les livres de Morgan Sportès


Il ne sera toutefois plus le dernier des grands prix de la saison hivernale, puisque l'on attend désormais le Prix des prix, sorte de fumisterie sans nom, qui récompensera un auteur, parmi tous les lauréats des prix décernés, le 14 décembre.

 

 

Retrouver le live-blogging, en direct et en express