Mort de Micheline Dax, de Sacha Guitry à l'Ours Paddington

Antoine Oury - 28.04.2014

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Micheline Dax - décès - Les Branquignols


La comédienne Micheline Dax est décédée ce samedi, à l'âge de 90 ans, a annoncé son agent à l'AFP ce lundi matin. Après un passage au Cours Simon, où elle découvre avant tout le chant, elle s'engage dès 1946, à vingt ans, au sein de la troupe des Branquignols. Alors connue pour ses talents de siffleuse, elle mènera une carrière au long cours dans le théâtre de boulevard.

 

 

Micheline Dax par Sam Levin, dans les années 1950 (via WikiMedia, CC BY-SA 3.0)

 

 

Micheline-Josette-Renée Etevenon, de son vrai nom Micheline Dax, est née le 3 mars 1924 à Paris et intègre rapidement la troupe des Branquignols, qui rassemble alors des musiciens, chansonniers et comédiens, sous la direction de Robert Dhéry et Colette Brosset. Très vite, le cinéma se mêle à l'affaire avec Branquignol, en 1949.

 

Pendant quelques années, Micheline Dax accompagne Charles Aznavour en tournée ou se produit dans des cabarets parisiens, où elle fait figure de curiosité avec son numéro de siffleuse. Au théâtre, les succès se pressent sur le boulevard, avec notamment N'écoutez pas Mesdames, de Sacha Guitry, ou La Soupière de Robert Lamoureux.

 

 

 

 

Au cinéma, Micheline Dax retrouvera Sacha Guitry, pour Si Paris nous était conté, et tournera avec d'autres réalisateurs chevronnés comme Jean Becker (Tendre voyou), Raoul André (Le Grand Bidule) ou Jacques Demy (L'Événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune) : sa filmographie fait apparaître plus d'une quarantaine de longs-métrages.

 

Une autre partie de la carrière de Micheline Dax, non négligeable, s'est fait sous d'autres visages : l'actrice était en effet une doubleuse voix experte et particulièrement recherchée. Sa voix apparaît dans les adaptations cinématographiques Astérix et Cléopâtre (1968) et Les douze travaux d'Astérix (1976), mais aussi dans Tintin et le Lac aux requins, en tant que Bianca Castafiore.

 

Entre 1977 et 1981, elle devient la voix de Peggy la Cochonne, dans le Muppet Show, et marque des milliers de jeunes spectateurs. À elle seule, elle assume tous les personnages féminins de la série L'Ours Paddington, et doublera même la Princesse Peach dans un épisode de la série de jeu vidéo Mario...

 

Dans un communiqué, le ministère de la Culture salue la mémoire de la femme de théâtre : « C'est sur les planches, dans la relation directe avec le public qu'elle donnait vraiment toute sa mesure et pouvait exprimer toute l'étendue de son registre, de sa verve, de sa force comique. Les plus grands metteurs en scène ne s'y tromperont pas et sauront la solliciter, de Jean-Louis Barrault à Jacques Charon en passant par Pierre Dux, Robert Manuel, Pierre Mondy ou encore Stephan Meldegg. »