Musée Marmottan : immersion dans les salons littéraires des années 1875-1910

Clément Solym - 19.05.2010

Culture, Arts et Lettres - Expositions - salons - littéraires - artistiques


La vie littéraire et artistique en générale est riche de l’animation des salons dans les années 1875-1910. On y croise écrivains célèbres, peintres en herbe et compositeurs inspirés. Le dernier chic pour ceux qui jouent du pinceau  est de s’y montrer en blouse de travail, comme si l’on sortait à peine de l’antre de la création.

Le musée Marmottan vous invite à pénétrer l’atmosphère de ces salons de la fin du XIX° siècle et du début XX°. Le lieu le plus célèbre de ces rencontres était à l’époque le salon de la princesse Mathilde, fille du roi Jérôme Bonaparte et cousine de Napoléon III, qui recevait rue de Berri.


 
Mais on se rendait aussi avec plaisir chez Marguerite de Saint-Marceaux, épouse du sculpteur René de Saint-Marceaux, sur le boulevard Malesherbes. Ou encore rue Cortambert chez la princesse Edmond de Polignac, héritière des machines à coudre Singer.

Pour rappeler cette époque, le musée a réuni des témoignages se retrouvant sur de nombreux supports. Ainsi l’on pourra admirer aussi bien des tableaux, des aquarelles, des lettres, des bijoux que des manuscrits ou encore des partitions de musique.

Intitulée « Femmes peintres et salons au temps de Proust, de Madeleine Lemaire à Berthe Morisot », cette exposition est visible au musée Marmottan jusqu’au 6 juin 2010.