Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Musique et littérature : Raphaël, de François Villon à Charles Bukowski

Cécile Mazin - 08.04.2014

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Raphaël - Maison de la poésie - Olivier Cadiot


La programmation d'avril s'achève à la maison de la poésie, et deux programmations seront à découvrir ces prochains jours : le chanteur Raphaël, pour une carte blanche Musique et littérature, et en duo, Olivier Cadiot et Gisèle Sapiro, qui présenteront une approche thématique, Fiction littéraire contre storytelling. 

 

 

 

En six albums, de « Hôtel de l'Univers » (2000) à « Super-Welter » (2012) en passant par le succès exceptionnel de « Caravane » (2005), Raphael, a pris une place que l'on n'hésite plus à mettre dans la lignée des Bashung ou Christophe. Certes, la comparaison est une facilité qui ne dit pas assez la singularité et la force de Raphael, auteur, compositeur, interprète.

 

A commencer par son art d'allier les contraires, mélancolique et énergique, serein et tourmenté, mélodique et cinglant, voix douce et textes durs. Son écriture, qui gagne sans cesse en liberté (et comporte parfois des références explicites à la littérature, Rimbaud, Kerouac, Fante, la littérature américaine) exprime assurément et avec justesse une poésie d'aujourd'hui.

 

Lors de ce « concert littéraire » en solo, il nous fera entendre les résonances poétiques et littéraires qui le traversent, l'inspirent, et trouvent écho dans ses propres textes : un parcours libre, de François Villon à Charles Bukowski.

  

Rendez-vous à prendre ce 9 avril, à 20h.

 

À écouter - Raphael, « Super-Welter », Parlophone chez Warner Music, 2012

 

 

 

Sociologue, Gisèle Sapiro est directrice de recherche au CNRS et directrice d'études à l'EHESS. Dans la lignée de Pierre Bourdieu dont elle fut l'élève, ses travaux portent sur la sociologie des intellectuels, de la culture et de la littérature.


Écrivain, Olivier Cadiot est l'auteur d'une série de romans publiés chez P.O.L. Artiste associé du festival d'Avignon 2010, il travaille pour la scène (avec Ludovic Lagarde), avec des musiciens (Rodolphe Burger pourPsychopharmaka, 2013), des graphistes (Cédric Scandella), a co-traduit Shakespeare, Ibsen, Stein, lesPsaumes, le Cantique des Cantiques ; il est co-fondateur de la Revue de Littérature Générale.

 

Cette rencontre s'inscrit dans le programme de recherche en littérature comparée “Fiction littéraire contre Storytelling” (Université de Paris-Sorbonne CRLC/Labex BVIL)

 

Rendez-vous le 10 avril, à 19 h.

 

À lire – Olivier Cadiot, Un Mage en été, P.O.L, 2010 – Gisèle Sapiro, La Responsabilité de l'écrivain. Littérature, droit et morale en France (XIXe-XXIe siècles), Seuil, 2011.

 

Plus d'informations sur le site de la Maison de la poésie