N'y a-t-il rien de pire que mettre un chat dans une poubelle ?

Clément Solym - 11.11.2008

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Vilaine - SPA - affiche


Demain, Vilaine, l'histoire de Mélanie, qui « était gentille », mais « a décidé d'arrêter » sortira dans les salles obscures. Et la SPA qui n'a probablement pas de meilleur os à ronger actuellement a décidé de se ronger les sangs avec l'affiche du film.

Et la société de protection des animaux, « choquée », d'expliquer qu'elle a été « interpellée par de nombreux sympathisants ». D'ailleurs, on est convaincu par la bonne foi et on « ne doute aucunement de la sensibilité de Marilou Berry et de l'équipe qui n'ont sûrement pas maltraité réellement des animaux ».

Cependant, le fait de tenir un chat par la peau du cou, et de le suspendre au-dessus d'une poubelle, c'est de l'inconscience : « Les producteurs de Vilaine ont-ils pris conscience de l'impact d'une telle image sur un public fragile, imitant l'actrice pour s'amuser ? Ont-ils pensé à l'aspect cauchemardesque pour l'enfant proche de son chat ? » questionne Caroline Lanty, la présidente.

Et d'ajouter, avec indignation : « Dans une société où l’individualisme et le cynisme prennent une grande ampleur, il est consternant que le milieu artistique ait utilisé une image aussi violente pour un objectif promotionnel et hélas lucratif ! » Citoyens, aux armes, on va bouter hors du paysage visuel de nos jeunes de telles propagandes pour les sacs Mobalpa, les plus à même de conserver la fraîcheur d'un chat !

D'autant que Jean-Patrick Benès et Allan Mauduit, les réalisateurs, clament haut et fort que l'on trouvera dans leur production « humour con, politiquement incorrect dans l'excès et le burlesque », avec références et clins d'oeil. Ben oui, mais voilà... un chat au-dessus d'une poubelle, c'est indécent... Et un poisson qui nage hors de son aquarium en plein désert, c'est de la maltraitance ?

Allez, la bande-annonce de cet anti Amélie Pouliche, tout de suite :