Neuf heures avec Jay Gatsby, au Noel Coward Theatre

Clément Solym - 15.06.2012

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Gatsby le Magnifique - Francis Scott Fitzgerald - pièce de théâtre


Le Noel Coward Theatre a accueilli mercredi dernier la première de Gatz, une version théâtrale du roman Gatsby le Magnifique, d'une durée exceptionnelle de 7 sept heures, mise en scène par Joe Collins.

 

Un spectateur a amené des mangues séchées pour garder un taux de sucre acceptable, d'autres enlèvent leurs chaussures pour se mettre à l'aise : c'est le genre de comportements que l'on pouvait voir lors de la grande première de Gatz, venu tout droit de New York où la pièce a reçu un accueil excellent.


 

Gatz

 

Dans un décor conçu par Louisa Thompson, l'acteur Scott Sheperd incarne Nick Carraway, le narrateur du roman original : la pièce commence lorsqu'il tombe sur un exemplaire défraîchi de Gatsby le Magnifique, qu'il entreprend alors de lire à haute voix. Les 49.000 mots du roman se sont peu à peu imprimés dans sa mémoire, à tel point qu'au moment du dernier acte, il récite le texte sans l'aide du livre. Pendant les 7 heures de la pièce, entrecoupées de plusieurs entractes, ses collègues de bureau deviendront les personnages de Fitzgerald, de Gatsby à Daisy.

 

Benedict Cumberbatch, le Sherlock Holmes de la série, a décrit la pièce comme « une expérience unique ». « C'est drôle, vraiment émouvant et très impressionnant ». Comptez 90 £ et un jour de congé si vous avez l'intention de passer l'après-midi avec Gatz : la pièce commence à 14h30.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.