Nicolas Ancion se numérise, et donne rendez IRL ce soir

Clément Solym - 18.06.2012

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Nicolas Ancion - lecture - Vitry


Chroniqueur infatigable - mais trop rare - de BD dans les colonnes de ActuaLitté, auteur prolifique, et traducteur insatiable, Nicolas Ancion donne rendez-vous à tous les amateurs pour une lecture du texte écrit à l'occasion d'une résidence d'auteur, qui, comme l'ensemble de la résidence, bénéficie du soutien de la Région Île-de-France. Encore merci !

 

L'occasion d'une rencontre avec l'auteur, pour qui le connaît, et d'une découverte, pour ceux qui ont envie d'un moment de musique et de lettres.

 

Je suis en résidence d'écriture à Gare au Théâtre, à Vitry-sur-Seine, je me retrouve donc très souvent à Vitry sur scène cette année, et notamment ce lundi soir, le 18 juin, où pour la première fois on pourra entendre le texte que j'ai écrit au cours de cette belle aventure :

 

Je me numérise

 

Mise en voix, mise en musique, mise en jeu par la Compagnie de la Gare : Agnès Sighicelli à la voix et au violoncelle, Éric Récordier à la contrebasse, Aurélien Rozo à la guitare et Mustapha Aouar à tout le reste ou presque.

 

Comme le titre l'indique, ce spectacle introduit sur le plateau les questions que suscite la nouvelle ère dans laquelle nous avons le plaisir de nous débattre. Ne sommes-nous plus que des données numériques ?

 

 

 

Que sommes-nous de plus que ces images de vidéosurveillance, ces infos de géolocalisations, ces tweets, ces statuts et ces données en vrac collectées dans tous les coins ? Le monde réel existe-t-il encore et quelle est sa valeur ? Sites de rencontres, sites de partage, réseaux sociaux : la solitude nous conduit-elle au numérique ou le numérique nous condamne-t-il à la solitude ?

 

Comme toutes ces questions sont bonnes et compliquées, les réponses sont forcément boiteuses. C'est ainsi, on ne choisit pas. On fait avec.

 

Venez ce lundi soir à Gare au Théâtre (RER C, arrêt Vitry-sur-Seine, le théâtre, comme son nom l'indique, est à coté des rails, ça lui permet de sortir du train-train) et réagissez de vive voix ou live tweetez si ça vous chante. Partagez ça. Répandez la bonne nouvelle : nous nous numérisons et ça ne va pas s'arrêter là.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.