Nicolas Winding Refn projette d'adapter L'Incal

Julien Helmlinger - 04.06.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - L'Incal - Jodorowsky - Moebius


Pas de repos pour les braves. En marge du Festival de Cannes, le réalisateur de Only God Forgives actuellement projeté dans les salles obscures, Nicolas Winding Refn, a annoncé plancher désormais sur un projet d'adaptation de bande dessinée. Des bulles à l'écran il n'y aurait désormais plus qu'un pas pour L'Incal, l'oeuvre culte de science-fiction concoctée par le tandem Alejandro Jodorowsky et Moebius. Que la lumière soit, pour le détective privé John Difool, sauveur de galaxies malgré lui dans un futur dystopique.

 

 

 

 

 Le réalisateur danois a connu le succès il y a deux ans avec Drive, mettant en scène Ryan Gosling, tandis que leur dernier film présenté sur la Croisette, toujours bien sanglant, était notamment dédié à monsieur Jodorowsky. Cela n'est donc pas étonnant de voir ce « fils spirituel » du scénariste adapter la série BD publiée dans les années 1980 par Les Humanoïdes Associés.

 

L'arrivée de Nicolas Windling Refn dans le 7e art a créé la surprise, ainsi qu'un accueil nuancé selon les sensibilités. Esthète de la violence cinématographique, attaché au symbolisme, faisant son nid artistique quelque part entre ultraviolence et fétichisme, sa dernière réalisation n'a pas manqué de choquer certaines âmes sensibles.

 

Au cours de ce même Festival de Cannes, à la Quinzaine des réalisateurs, Jodorowsky présentait quant à lui La Danza de la Realidad, son prochain long métrage qui sortira d'ici le mois d'août prochain. L'occasion d'une rencontre entre les deux hommes et le « troisième type » n'était probablement pas loin...