Nobel de littérature : Amos Oz en tête chez les bookmakers

Clément Solym - 23.09.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Nobel - littérature - Amos


L'an passé, Amos Oz avait vu sa cote passer à 5:1 pour l'obtention du prix Nobel de littérature, et avec une certaine frivolité, l'auteur israélien faisait le point sur cette récompense : « J'ai reçu la part de prix que je méritais, et même au-delà. Je ne suis pas assis là à attendre le Nobel. »

Bon, ça tombait bien puisque l'an passé, c'est Le Clezio qui se l'est vu attribuer. Et comme on approche, comme chaque année à la même date des résultats, les bookmakers de la planète viennent de livrer les cotations des potentiels candidats.

Rappelons à quel point tout cela n'est que pure spéculation : l'Académie des Nobel n'a pas de liste déterminée - pas officiellement en tout cas - établissant les lauréats possibles. Alors quand on annonce les cotes des uns et des autres, cela ne repose vraiment que sur les élucubrations des bookies...

Un vrai coup de dynamite ?

En tout cas, cette année encore, Amos Oz est toujours en bonne position et même meilleure que l'an passé, puisqu'il accède à 4:1 au rang de favori, devant la romancière Assia Djebar, française d'origine algérienne et Juan Goytisolo, l'Espagnol, respectivement à 5:1 et 6:1.

Pour mémoire, Le Clézio était l'an passé à 14:1 à ce niveau-là des estimations. Parmi les petits chouchous de l'an passé, on retrouve aussi Adonis, à 9:1. Le Nobel sera cette année encore accompagné de la somme de 10 millions de couronnes suédoises (soit 989.000 €). Et comme toujours, la remise des prix se déroulera le 10 décembre à Stockholm, en hommage à l'anniversaire du décès en 1896 de son créateur.

L'an passé, on se souvient que le secrétaire de l'Académie avait fait scandale, en affirmant que les auteurs étatsuniens étaient trop « bornés » et « ignorants » pour mériter la récompense...