medias

Noir nordique : le polar scandinave s'invite à Paris

Julien Helmlinger - 19.08.2013

Culture, Arts et Lettres - Salons - Noir nordique - Saison culturelle - BILIPO


L'Automne nordique, voilà une saison culturelle parisienne que n'aurait probablement pas dénigrée Boris Vian. Swinguant entre le design, le jazz et le roman policier, importés depuis les contrées scandinaves. En cette occasion, la Bibliothèque des littératures policières (BiLiPO) s'associe avec le festival Noir nordique. Une manifestation, organisée du 18 au 20 octobre, et qui réunira une quinzaine d'auteurs pour des tables rondes, séances de dédicaces, lectures, et autres entretiens.

 

 

 

 

Le thriller venu du froid, devenu un véritable label pour les amateurs de chair de poule, sera mis à l'honneur. Les diverses animations au programme seront réparties au sein de diverses adresses parisiennes : Maison du Danemark, BiLiPo, Institut finlandais, et Institut suédois.

 

Au rang des auteurs présents, on retrouvera la Suédoise Maj Sjowall qui, avec son époux Per Walhöö et leur héros Martin Beck, firent sortir le modèle traditionnel du polar national de ses gonds, au cours des années 1960. Elle qui déclarait dernièrement déplorer que les écrivains du registre tendraient à se focaliser davantage sur les relations amoureuses des personnages que le crime et la police comme dans la bit-lit, avec l'espoir de se voir adapté au ciné.

 

Sont attendus en outre les deux Danois qui écrivent derrière le pseudonyme de A.J. Kazinski : Anders Rønnow Klarlund et Jacob Weinreich. Mais aussi Pekka Hiltune, ou encore Anna Jansson.

 

Un débat se tiendra le 19 octobre à la BiLiPO, animé par Thierry Maricourt qui a travaillé tour à tour dans le milieu de l'imprimerie, des bibliothèques et de l'édition. Il réunira des intervenants parmi lesquels Katrin Jakobsdottir, ex-ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sciences, spécialiste d'Arnaldur Indridason, ainsi que Éric Boury, traducteur de l'islandais, et qui prépare une thèse sur le réalisme magique dans la littérature islandaise contemporaine du XXe siècle.

 

On y retrouvera également les écrivains Knut Faldbakken, journaliste norvégien, essayiste, critique littéraire, auteur de fictions, ainsi que l'Islandais Óttar Martin Nordfjörd, auteur de romans policiers traduits dans plusieurs pays européens.