Nouvelle saison du Grand Théâtre de Genève

Clément Solym - 10.04.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - programmation - Grand - théâtre


L’événement de cette nouvelle saison, ce sera la Trilogie du diable, qui marque le retour du metteur en scène Olivier Py. On pourra venir voir une nouvelle production, Der Freischütz de Carl Maria von Weber, et deux reprises, La damnation de Faust d'Hector Berlioz et Les contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach. Ces trois spectacles constituent la trilogie d'automne. Ils seront joués en alternance sur trois jours, au rythme de deux cycles par semaine.

Dernière saison pour le directeur de l’institution :

Jean-Marie Blanchard, pour son dernier exercice à la tête de l'institution, invite à nouveau le controversé Olivier Py car il reste pour lui « l'un des grands poètes d'aujourd'hui ». «Il ne cherche pas à choquer, mais à dire des choses profondes qui sont dans le texte, sous le texte».

La chauve-souris
sera produite en décembre en version originale. Uwe Laufenberg, chez qui le directeur du Grand Théâtre voit «un grand sens de la comédie», mettra en scène cette opérette en trois actes de Johann Strauss fils.

Une saison marquée aussi par le renouveau :

Quatre nouvelles productions sont programmées pour 2009. Nicolas Brieger proposera Salomé de Richard Strauss. Ensuite, Daniel Slater se chargera du Peter Grimes de Benjamin Britten, collaborant avec le chef d'orchestre qui dirige l'Opéra de San Francisco, Donald Runnicles. Le trouvère de Verdi terminera la saison.

L'avant-dernier spectacle, Conversations à Rechlin, se constitue de scènes musicales adaptées d'un roman de Martine Chevalier. Ce spectacle occupera la scène du Grand Théâtre en mai 2009. Dans une mise en scène de Pierre Strosser, cette création originale montrera deux femmes artistes jouant pour un officier dans un camp de l'Allemagne nazie.

N’oublions pas les récitals et la danse…

Parmi les récitals qui seront donnés, le compositeur Anton von Webern tient une place de choix. Les «Journées Webern» marqueront le mois de novembre 2008, les institutions musicales de Genève s'associant pour livrer l'intégralité de son œuvre. Schubert, Scarlatti et Fauré figurent aussi au programme des récitals.

Pour la danse, le Ballet du Grand Théâtre se produira d'abord dans des chorégraphies de Michel Kelemenis, Ken Ossola et Sidi Larbi Cherkaoui. Il interprétera ensuite un Roméo et Juliette chorégraphié par Joëlle Bouvier. En outre, trois soirées de janvier 2009 seront confiées au Ballet de l'Opéra national de Paris. Celui-ci dansera Giselle, dans une chorégraphie créée et transmise depuis 1841.

Pour un supplément d'information, vous pouvez toujours aller faire un tour sur le site du Grand Théâtre de Genève.