Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Nouvelles adaptations ciné en vue pour Philip K. Dick

Clément Solym - 15.11.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Philip K. Dick - Total Recall - Michel Gondry


C'est certainement l'un des romanciers qui aura vu le plus de ses livres adaptés au cinéma, pourtant Philip K. Dick continue d'être une source d'inspiration féconde. La preuve : ses héritiers, et notamment ses filles, à travers la société Electric Sheperd Production, envisagent plusieurs films ainsi que des versions télévisées de ses œuvres.

 

 

Blade Runner transportation

Extrait du Blade Runner de Ridley Scott,

MacQ, CC BY-NC-ND 2.0

 

 

La société de production a passé un accord avec Anonymous Content pour puiser dans le stock K. Dick. En effet, même si déjà 10 de ses livres ont eu droit à leur version grand écran, l'homme a écrit près de 120 nouvelles et 45 romans. Il reste donc largement de quoi fournir des scénarios pendant plusieurs dizaines d'années. Voilà des enfants qui gèrent bien leur héritage.

 

À ce jour, rien n'est encore très précis, si ce n'est que le Français Michel Gondry est en train de mettre en scène le roman Ubik. Ce projet a débuté l'année dernière, mais aucune date de sortie n'a encore été annoncée. En tout cas, on lui fait confiance pour nous livrer une adaptation intelligente et captivante de l'oeuvre la plus métaphysique de l'auteur. 

 

En revanche, une nouvelle version de Total Recall est sortie cet été avec Colin Farrell dans le rôle-titre. Ce n'est que le début d'une série d'adaptations. Comme le dit Steve Golin, le fondateur d'Anonymous Content, « l'œuvre de Philip K. Dick offre de nombreuses idées aux scénaristes et aux réalisateurs. » De plus, il se réjouit des futures collaborations.

 

Du coup, on voit circuler sur le web quatre titres qui devraient faire l'objet d'adaptations dans les prochaines années. Il s'agit de du Maître du haut château, de en attendant l'année dernière, du roi des Elfes  et de la fourmi électrique. Que les fans se rassurent les filles de l'écrivain assurent que les films seront du « plus haut niveau d'intégrité. »