medias

Olga Tokarczuk reçoit le Man Booker International Prize 2018

Clément Solym - 23.05.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Man Booker International - Olga Tokarczuk Pérégrins - booker international prize


La romancière polonaise Olga Tokarczuk est lauréate du Man Booker International Prize 2018 pour son roman Flights, publié en français par les éditions Noir sur Blanc sous le titre Les Pérégrins en 2010.



 

 

Olga Tokarczuk publiera le 13 septembre prochain, toujours chez Noir sur Blanc, son nouveau roman Les livres de Jakób, son livre le plus ambitieux à ce jour. Le roman est largement inspiré de la vie, foisonnante et réelle, de Jakób Frank, considéré comme le « Luther du monde juif » au XVIIIe siècle.

 

Les Pérégrins, sans doute le meilleur livre d’Olga Tokarczuk, n’est pas un « livre de voyage », mais un livre sur le phénomène du voyage. Pour les Bieguny (ou Stranniki, c’est-à-dire marcheurs ou pérégrins), une secte religieuse de l’ancienne Russie, le fait de rester au même endroit rendait l’homme plus vulnérable aux attaques du Mal, tandis qu’un déplacement incessant le mettait sur la voie du Salut.

S’ils sont des hommes et des femmes de notre temps, les personnages du livre d’Olga Tokarczuk ont peut-être une motivation similaire pour voyager sans cesse. Mais davantage que le Salut, ils semblent poursuivre l’idée qu’ils se font de leur propre liberté. Pour les ressortissants de pays dont les frontières ont été verrouillées un demi-siècle durant, la liberté de voyager brille d’un éclat tout particulier. En une myriade de textes courts, l’auteur compose ici un panorama coloré du nomadisme moderne, moins soucieux de la destination que du simple fait d’être en mouvement.
 


À travers les livres et à travers le monde d’aujourd’hui, dans les lieux et les non-lieux de ses voyages, Olga Tokarczuk a ressemblé des histoires, des images et des situations qui nous éclairent sur un monde à la fois connu, cartographié, répertorié, et absolument mystérieux, mouvant réseau de flux et de correspondances... 

 

Une multiplicité de réflexions (l’image du labyrinthe, l’analogie des circulations anatomiques, géographiques et cosmiques), de micro-récits et de choses vues, sur les zones de transit, les avions, les hôtels, le hasard des rencontres, le tourisme exotique et la baraque à souvenirs. Avec sa foi dans l’intelligence du lecteur, Olga Tokarczuk ouvre pour nous mille et une pistes de questionnement, d’étonnement et de rencontres.

 

 

Olga Tokarczuk, trad. Grazyna Erhard – Les Pérégrins – Noir sur Blanc – 9782882502414 – 24,35 € | Ebook 9782882502926 – 17,99 €
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Noir Sur Blanc
Genre :
Total pages : 380
Traducteur : grazyna erhard
ISBN : 9782882502414

Les péregrins

de Olga Tokarczuk

Dans les lieux et les non-lieux de ses voyages, Olga Tokarczuk a rassemblé des histoires, des images et des situations qui éclairent sur un monde à la fois connu et absolument mystérieux, mouvant réseau de flux et de correspondances... Et elle offre, avec la myriade de textes courts qui compose Les Pérégrins, un panorama coloré du nomadisme moderne.

J'achète ce livre grand format à 24.35 €

J'achète ce livre numérique à 17,99 €