Oliver Stone se paie les droits sur le livre de l'avocat de Snowden

Julien Helmlinger - 12.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Edward Snowden - Oliver Stone - L'époque de la pieuvre


Comme le rapporte l'AFP, ce mercredi, l'avocat russe Anatoli Koutcherena a annoncé avoir cédé les droits d'adaptation ciné de son livre, L'époque de la pieuvre, écrit à propos de son client et ancien consultant de la NSA Edward Snowden. L'acquéreur n'est autre que le cinéaste américain Oliver Stone, habitué des films inspirés par des scandales politiques, qui prévoit de s'inspirer en outre d'un second bouquin, celui du journaliste Luke Harding, pour mettre en scène les aventures du célèbre fugitif sur grands écrans.

 

 

CC by SA 2.0 par AK Rockfeller

 

 

Le Guardian dévoilait début juin que le réalisateur allait adapter au cinéma le livre du journaliste Luke Harding sur les révélations fracassantes de Snowden. Désormais le voici pourvu d'une autre source. Anatoli Koutcherena a précisé : « Les droits sur mon livre ont été transmis à Oliver Stone et au producteur Moritz Borman », et ce, alors que son ouvrage intitulé en russe L'époque de la pieuvre va bientôt être publié et ne devrait constituer que le premier tome d'une trilogie.

 

L'avocat a confié avoir rencontré le cinéaste par trois fois en Russie, mais qu'Oliver Stone n'a en revanche pas eu l'occasion de rencontrer Snowden. Présenté parfois comme étant un proche du Kremlin, l'auteur a ajouté à l'AFP que « Snowden est au courant, évidemment, il a réagi tout à fait normalement » quant ont été évoqués le bouquin, mais aussi le film. Koutcherena serait d'ailleurs la seule personne mandatée pour parler au nom de l'ancien membre de la NSA.

 

Le réalisateur américain et ancien combattant volontaire au Vietnam, quant à lui, a déjà empoché trois Oscars avec Platoon, Né un 4 juillet, ainsi que Midnight Express. Il est par ailleurs coutumier des thématiques politiques ou d'actualité sensibles, comme en témoignent notamment JFK, Natural Born Killers, ou encore W : l'improbable président.

 

Engagé politiquement, Oliver Stone a d'ailleurs soutenu des personnalités comme Julian Assange, l'ancien président vénézuélien Hugo Chavez et Fidel Castro. Sa dernière série documentaire en dix épisodes, Les États-Unis, l'histoire jamais racontée, passe en revue les événements les plus sombres de l'histoire américaine de 1945 jusqu'à nos jours.

 

À noter aussi qu'au mois de mai, les studios Sony annonçaient leur projet d'adapter au ciné un autre livre sur Snowden, celui du journaliste Glenn Greenwald, avec les réalisateurs Michael Wilson et Barbara Broccoli pressentis pour assurer le passage à l'écran.

 

Après ses sulfureuses révélations, Edward Snowden se trouve quant à lui inculpé d'espionnage sur le territoire américain et de vol de documents appartenant aux États-Unis. Réfugié à Hong Kong, puis resté bloqué l'an dernier plus d'un mois dans l'enceinte de l'aéroport de Moscou, il a finalement obtenu l'asile en Russie, où il se terre dans un endroit inconnu faute d'avoir pu rejoindre l'Amérique latine.