Olivier Barbarant et Sébastien Févry lauréats 2019 des Prix Apollinaire

Camille Cado - 19.11.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix Apollinaire 2019 - prix Apollinaire finalistes - Prix poésie France


Ce 19 novembre 2019, au café-restaurant Les Deux Magots, ont été remis le Prix Apollinaire 2019 à Olivier Barbarant pour Un grand instant publié aux éditions Champ Vallon et le Prix Apollinaire Découverte 2019 à Sébastien Févry pour Solitude Europe paru chez Cheyne Editeur.
 



Parmi une sélection finale arrêtée le 18 juin dernier, les membres du jury ont choisi de récompenser Olivier Barbarant pour Un grand instant publié aux éditions Champ Vallon. Le Prix Apollinaire Découverte a distingué Sébastien Févry pour Solitude Europe paru chez Cheyne Editeur.

 


Résumé de l’éditeur pour Un grand instant
 

« Il arrive qu’un instant sans durée concentre en lui-même la valeur d’un long intervalle et fasse tenir le maximum de ferveur dans le minimum de temps. Il arrive qu’une jouissance continuée et plus ou moins diluée se ramasse au foyer d’une joie-éclair. […] Or qu’est-ce que la vie entière perdue dans l’océan de l’éternité, sinon “un grand instant” ? . Cet extrait de La Mort de Jankelevitch, dans un chapitre intitulé “La vie brève”, circonscrit le point d’attention réunissant des poèmes remontant à des époques diverses (enfance et jeunesse, temps présent) mais pour tenter d’en restituer et déplier l’intensité particulière, seul trait qui les rassemble, et pourrait faire de la vie reparcourue par coups de sondes un grand instant.


Résumé de l’éditeur pour Solitude Europe
 

Grande Casse

“Car, enfin, fallait-il que nous soyons épuisés
Pour nous retrouver au mitan d’octobre
Comme deux enfants désunis
Au bord de cette route qui ne mène nulle part
Sinon aux bords de la Grande Casse.”


Le Prix Apollinaire, considéré comme le “Goncourt de la poésie”, récompense chaque année un recueil de poèmes pour son originalité et sa modernité. 

La récompense est financée par Catherine Mathivat, présidente des Deux Magots ; Pierre Guénant, propriétaire des vignobles Villa Beaulieu ; Pierre Walusinski, de la librairie Nicaise et le Printemps des Poètes.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.