Olivier Lebé remporte les lauriers du Prix du premier roman

Julien Helmlinger - 15.11.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Repulse Bay - Olivier Lebé - Prix du premier roman


Entrée remarquée sur la scène littéraire. Ce mardi, Olivier Lebé s'est vu récompensé du Prix du premier roman 2013 pour son ouvrage Repulse Bay. Paru en mars dernier, aux éditions de La Grande Ourse, le roman évoque l'histoire d'un homme envoyé à Hong Kong dans le cadre d'une mission professionnelle. Le protagoniste et narrateur s'installe dans le voisinage d'une actrice chinoise, dont la rencontre va le contraindre à plonger au plus profond de lui-même. Le prix sera remis le 21 novembre au restaurant Les Editeurs à Paris.

 

 

 

 

L'auteur primé, Olivier Lebé, est né en 1963 non loin de Paris et s'est depuis expatrié outre-Atlantique, à Los Angeles. Après avoir suivi des études d'Histoire de l'art à la Sorbonne, être devenu chargé de cours à Paris IV, puis directeur artistique d'une galerie parisienne d'art contemporain, l'écrivain compose également des bandes originales de films.

 

Fasciné par le continent asiatique, ses pas l'amèneraient régulièrement à Hong Kong, ville qu'il a choisi de placer au centre de son premier roman. Ci-dessous le synopsis dévoilé par la maison d'édition, fondée en 2012 par Paulina Nourissier-Muhlstein, fille de l'écrivain François Nourissier, et baptisée  La Grande Ourse :

En partant à Hong Kong pour une mission professionnelle, le narrateur de "Repulse Bay" saisit l'occasion de fuir une vie qu'il a prise en horreur. Il s'installe dans une station balnéaire huppée de la côte sud de l'île de Hong Kong, où il a pour voisine une star de cinéma chinoise, Beverly C. Leur relation, la notoriété de Beverly, le magnétisme de la ville et son énergie équivoque le forcent à plonger en lui-même et à découvrir une liberté nouvelle.

 

A retrouver sur Chapitre.com