Olivier Mantéi prend la direction de l'Opéra comique

Cécile Mazin - 29.04.2014

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Opéra comique - Olivier Mantéi - Aurélie Filippetti


Le ministère de la Culture vient d'annoncer la nomination d'un nouveau directeur pour le Théâtre national de l'Opéra Comique. La ministre, Aurélie Filippetti, a placé Olivier Mantéi à la succession de Jérôme Deschamps, avec lequel il avait collaboré au poste de directeur adjoint. C'est grâce à eux, souligne la rue de Valois, que l'Opéra est parvenu à revenir parmi « les grandes institutions lyriques en France et en Europe ».

 

005 Paris - Theatre National de l'Opera Comique

Photos et voyages

CC BY NC SA 2.0

 

 

Accompagnateur et découvreur d'artistes, Olivier Mantei dans son projet pour l'Opéra Comique associe largement quelques-uns des plus grands artistes de leur génération (William Christie, Louis Langrée, Emmanuel Krivine, Susanna Mälkki) aux jeunes étoiles montantes de la direction d'orchestre (Maxime Pascal, François-Xavier Roth ou Raphaël Pichon).

 

Tout en privilégiant l'art lyrique du XVIIe au XXe siècle et le chant Français, qui sont au cœur du répertoire de la salle Favart, Olivier Mantei est très engagé dans le renouvellement des formes. Il veillera ainsi à ce que le théâtre lyrique intègre davantage les metteurs en scène pour en faire un art du temps présent ; il s'appuiera notamment sur Jeanne Candel, Guillaume Vincent, Joël Pommerat ou encore Katie Mitchell et portera une attention particulière aux jeunes générations afin de favoriser le « temps théâtral de la musique ».

 

Il transformera le modèle de production afin d'accroître la durée d'exploitation, améliorer l'offre tarifaire et développer les échanges et coproductions à l'international et avec le réseau institutionnel français de l'Opéra Comique. Le tout afin de mieux assumer les missions de création de l'établissement pour lesquelles il souhaite poursuivre une politique de commande ambitieuse et ouverte (de George Benjamin à Violeta Cruz).

 

Il aura également en charge la conduite du plus important programme de travaux jamais entrepris pour moderniser la salle Favart.

 

Ancien collaborateur de Peter Brook et de Stéphane Lissner, Olivier Mantei s'inscrit dans la grande tradition des passeurs de talent dont la disparition de Gérard Mortier vient de rappeler l'importance.