Olivier Py directeur d'Avignon en 2014, non sans polémique

Clément Solym - 15.04.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - py - avignon - directeur


Il n'est pas ravi, Olivier Py, qui vient de se voir confier la garde du festival d'Avignon, après avoir dû céder sa place à Luc Bondy, qui le remplacera à la direction de l'Odéon-Théâtre de l'Europe. C'est que, en l'état, c'est finalement le spectacle vivant qui pâtit de cette situation.

« J'aurais préféré arriver à Avignon sans violence ni polémique. Le système veut que le directeur d'un grand théâtre soit nommé par les plus hautes sphères du pouvoir. Il ne peut en être autrement. Mais je suis autant un serviteur que l'est un ministre », explique-t-il au Monde, dans une interview.

C'est le ministre de la Cutlure, Frédéric Mitterrand qui avait mis le feu aux poudres en annonçant le remplacement de l'un par l'autre. Pour calmer le jeu, il a finalement proposé la direction du Festival d'Avignon à compter de 2014. Une décision prise conjointement avec la maire d'Avignon, Marie-Josée Roig. Les manifestations de soutien à Olivier Py n'avait d'ailleurs pas manqué au cours des derniers jours. (notre actualitté)

Pour Olivier Py, la charge est grande, estime-t-il, puisqu'il sera le premier metteur en scène à prendre cette fonction, depuis Jean Vilar. « Je dois attendre le rendez-vous avec le ministre. Je remercie mes soutiens. Je serai heureux de mettre l'énergie que j'ai mise au service de l'Odéon à Avignon », avait-il confié hier à l'AFP.

Pour le moment, les directeurs d'Avignon sont Hortense Archambault et Vincent Baudriller, pour les années 2012 et 2013.

Dans un communiqué, le ministère confirme ces informations : « Frédéric Mitterrand s'est entretenu aujourd'hui avec la maire
d'Avignon, Marie-Josée Roig, de la succession d'Hortense
Archambault et de Vincent Baudriller, reconduits dans leurs
fonctions le 27 octobre dernier pour mener à bien les éditions
2012 et 2013 du Festival d'Avignon.
»

La décision devait encore être validée par le président de la République, qui doit n'en avoir moins que rien à faire. Le ministre a d'ailleurs souligné que la nomination d'Olivier Py, « si celui-ci acceptait cette proposition, serait soumise au prochain conseil d'administration du Festival ».

On attend le conseil, donc...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.