'On finira toujours par payer' présenté par son auteur

Clément Solym - 03.05.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - Jean - Lemieux - soirée


L’écrivain et médecin Jean Lemieux aura l’honneur de clore les rencontres de la série « Des mots et des sons », en lisant, entre autres, des extraits de son roman policier On finit toujours par payer. L’intrigue de cet ouvrage se déroule aux Îles de la Madeleine, avec pour décor la mer, le vent et les caps rocheux.

Un crime aux Îles de la Madeleine ?

Sur la 4e de couverture, on y lit que le sergent André Surprenant se retrouve confronté à un meurtre, événement rarissime aux Îles. « Devant Surprenant, par-delà la masse sombre du Gros-Cap et les lumières de Havre-Aubert, la lune veillait au milieu des nuages. Il passa en revue les détails de la scène du chemin Boudreau, le corps nu de la jeune fille, les coquillages répandus sur son ventre, ses mains liées derrière le dos, sa nuque brisée, son attitude de suppliciée. Il s’aperçut qu’il pouvait commencer à mettre des mots sur l’impression qu’il avait ressentie sur les lieux du crime. Le cadavre de Rosalie Richard n’avait pas été abandonné dans ce lieu de façon fortuite. Psychopathe ou non, le meurtrier s’était livré à une mise en scène. »

Le musicien Gabriel Bourque, natif de ce coin de pays, l’accompagnera au piano, soutenant les intrigues et les drames de cette lecture à laquelle le public est convié.

L’écrivain et médecin Jean Lemieux :

Ayant vécu quelques années aux Îles, Jean Lemieux sait décrire avec chaleur les relations entre les Madelinots et ceux « du continent ». Inspiré des gens ordinaires, il transcrit le caractère de ces insulaires et met à jour leur façon de vivre avec acuité.

C’est en 2000 qu’il rédige son premier roman policier où l'archipel des Îles-de-la-Madeleine sert de théâtre à un meurtre, avec La Lune rouge. Deux femmes trouvées mortes en l’espace de 24 heures : suicides ou assassinats ? Il n’y a rien qui privilégie l'une des hypothèses. Les enquêteurs devront faire montre de clairvoyance pour dénouer les secrets que le temps a endormis.

Rappelons que Jean Lemieux est lauréat de nombreux prix littéraires. En 1995, il reçoit le Prix 12/17 Brive-Montréal et, en 1996, le Prix M. Christie pour son roman jeunesse Le Trésor de Brion. En 2004, pour son roman policier On finit toujours par payer, il remporte le Prix de l'Association France-Québec / Prix Philippe-Rossillon et le Prix Arthur-Ellis. Puis, en 2005, il se voit décerner le Prix littéraire ville de Québec / Salon international du livre de Québec pour Le Fil de la vie.

Ce rendez-vous se terminera par une dégustation du fromage le Pied-de-Vent offert par la Fromagerie Pied-de-Vent, installée à Havre-aux-maisons, partenaire de cette soirée, avec la complicité de son distributeur Plaisirs gourmets à Québec.

Cette rencontre aura lieu le jeudi 15 mai, à 19 h 30 à la Maison des écrivains, située au 3492, avenue Laval à Montréal Sherbrooke.
Entrée gratuite – Réservation obligatoire – 514.849.8540
Cette activité de l’UNEQ est réalisée grâce au soutien du Conseil des arts de Montréal.