Paramount et Disney règlent la question Marvel

Clément Solym - 19.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - production - films - marketing


Le groupe Disney a racheté l'année dernière Marvel Entertainment, mais des accords datant de 2005 avaient permis à Paramount de lancer la production de plusieurs films sur les personnages du cador de la bande déssinée aux Etats-Unis.

Lundi, les deux sociétés ont donc annoncé un accord : Disney rachète les droits de distribution et de marketing pour The Avengers et Iron Man 3, alors que Paramount garde la pleine propriété des deux premiers films Iron Man, ainsi que de deux films prévus pour l'année prochaine, Thor et Captain America.


Au passage, Paramount récupère la modique somme de 115 millions de dollars. Chez Disney, on s'en félicite : « grâce à cet accord, Disney va prendre en charge le marketing et la distribution de The Avengers et Iron Man 3, et les rentabiliser sur les multiples plateformes du groupe Disney » a déclaré Rich Ross, président des studios de cinéma Disney.

Tout le monde est content

Au final, ces différents rachats par Disney sont un doux rêve bleu. Même Marvel, qui laisse filer 5000 personnages et 70 ans de travail, s'est réjoui du rachat par Disney : c'est « la structure parfaite pour le catalogue fantastique des héros Marvel, au vu de (sa) capacité à développer la création de contenus et les activités sous licence » avait annoncé Ike Perlmutter, patron de Marvel, au moment du rachat.


Le spectateur va-t-il y gagner ? Rien n'est moins sur. Iron Man 3, avec toujours Robert Downey Jr à l'affiche, devrait être plus ou moins comme les deux premiers. Le film étant prévu pour 2013, nous avons le temps de voir venir. The Avengers risque d'être une réunion de ce que l'on aura vu à l'écran jusqu'ici, par Joss Whedon en 2012.

Capatin America est prévu pour 2011, réalisée par Joe Johnston, avec Chris Evans et Samuel L.Jackson. Au petit jeu des castings, je me sens plus attiré par le duo Kenneth Branagh (réalisateur) Natalie Portman (actrice) pour Thor, sortie mai 2011. à moins que ce dernier crée la surprise, ce n'est pas ce qui me fera payer mon ticket.