Paris plages 2010 : Flammarion ouvrira sa bibliothèque

Clément Solym - 12.07.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - paris - plages - bibliothèque


La grande vague de fraîcheur parisienne de Paris Plages reprend ses marques durant les mois de juillet et d'août et plus précisément du 20 au 20. « Paris Plages transforme une fois encore la capitale en station balnéaire. Plages de sable, base nautique, activités sportives et animations culturelles à destination de tout public : les Parisiens qui ne quittent pas la ville vont pouvoir la vivre autrement », précise la Ville de Paris dans un communiqué tout fraîchement tombé.

Solidaire et responsable

Cette année, toujours du sport, des activités et des stands avec une notion forte toutefois de solidarité et de responsabilité, puisque le développement durable sera « au centre des préoccupations ». De plus, cette année 2010 amorce un grand projet de réaménagement des voies sur berges, qui « est à la fois un rêve et une démarche concrète, puisque les aménagements sur les deux rives seront livrés au plus tard dans le courant de l'été 2012 ».

La bib' de Flam'

Et pour ne pas déroger à la règle qui s'est instaurée depuis plusieurs années, Flammarion prendra place sur les lieux, avec sa bibliothèque ouverte du lundi au dimanche de 11 h à 19 h, au pied du Pont de Marie.

Contacté par ActuaLitté, Olivier Place, directeur des librairies de la maison nous explique que cette année, contrairement à l'an passé, il n'y aura pas de nouveautés de la rentrée littéraire présentes. « C'est une sélection d'ouvrages que nous avons choisie de mettre en avant. »

En fait, ce seraient 27 ouvrages, pris dans le fonds BD et littérature qui profiteront de ce bel affichage, avec, ô surprises, des choses qu nous avions particulièrement appréciées, comme Zumbies, Le guide du râteau d'Arthur de Pins et Maïa Mazaurette et bien d'autres...

Et pour ce qui est de la question à 99 cents, non, pas de numérique cette année encore. « Cela ne correspond pas à notre avis à l'esprit de cette manifestation. Ce qui n'enlève en rien l'intérêt que Flammarion peut porter à cet univers, nous sommes engagés dans Eden avec La Martinière et Gallimard, mais le livre papier nous paraît plus adapté à Paris Plages », poursuit Olivier Place.


La bibliothèque de Flammarion, Paris Plages 2009 © ActuaLitté


En outre, présenter un (a fortiori plusieurs) iPad, aurait évidemment posé des problèmes de logistique et de sécurité que l'on s'imagine facilement. « Et puis, pour du sable, un livre papier c'est tout de même beaucoup mieux. »