Partez à la rencontre de Catherine Cusset et Zoé Valdés

Clément Solym - 04.03.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - Catherine - Cusset - Zoé


Le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées et l’Instituto Cervantes vous proposent de venir rencontrer Catherine Cusset et Zoé Valdés le jeudi 5 mars à 18h30 à l’Instituto Cervantes (31, rue des Chalets – 31000 Toulouse). Le dialogue portera sur le thème : « l’image de la femme et son écriture : la féminité dans les textes ». Un débat qui sera animé par Jean-Antoine Loiseau.

Zoé Valdés, poète, romancière et scénariste est née en 1959 à Cuba. Après des études de philologie à l'université de La Havane puis à l'Alliance Française à Paris, elle travaille de 1984 à 1988 à la délégation cubaine de l'UNESCO et à l'Office Culturel de Cuba à Paris. De retour dans son pays, elle codirige de 1990 à 1995 la revue Cine Cubano et travaille comme scénariste à l’Institut Cubain de cinéma. Contrainte à l’exil après la publication de son roman Le Néant quotidien, elle s’installe en Europe. Devenue citoyenne espagnole en 1997, elle vit désormais à Paris.

Ayant atteint une notoriété internationale en1997 avec La douleur du dollar où Cuba reste au centre de son univers, Zoé Valdès a publié depuis cette date de nombreux romans et recueils de poèmes. Lobos del mar a obtenu le prix Lara en 2003 (équivalent du Prix Goncourt en Espagne).

Catherine Cusset, agrégée de Lettres classiques, a enseignée à l’université de Yale aux États-Unis pendant douze ans. Spécialiste de littérature libertine du XVIIIe siècle, elle en a fait la matière d’un essai publié en 1998, Les romanciers du plaisir.

Auteur de neuf romans parus aux éditions Gallimard entre 1990 et 2008, elle a reçu le Grand Prix des lectrices d’Elle en 2000 pour Le problème avec Jane et vient d’être couronnée en 2008 par le Prix Goncourt des lycéens pour Un brillant avenir, où elle renoue avec des thèmes qui lui sont chers, la famille, les rivalités et les malentendus dont elle est le creuset, mais aussi l’exil et le déracinement.

Une vente de livres sera assurée sur place par la librairie L’Autre Rive (Toulouse)