Partir en livre sera la grande fête du livre pour la jeunesse

Cécile Mazin - 09.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - lire short partir livre - grande fête jeunesse - littérature jeunesse manifestation


Lire en short laissera bel et bien sa place à Partir en livre, ainsi que ActuaLitté l’avait dévoilé la semaine passée. « La grande fête du livre pour la jeunesse » change de nom, mais pas d’orientation. La manifestation se déroulera partout en France, du 20 au 31 juillet, à l’initiative du ministère de la Culture et opérée par le Centre national du livre. 

 

Dans un communiqué, le ministère de la Culture dévoile l’affiche, réalisée comme prévu par Joann Sfar. « La première édition s’était tenue du 17 au 31 juillet 2015 et avait permis à plus de 300 000 enfants de participer à des lectures, d’emprunter des livres grâce à plus de 1360 événements organisés partout en France et en outre-mer, par plus de 600 partenaires (libraires, bibliothèques, éditeurs et associations) participants. »

 

Pour cette deuxième édition, c’est « l’esprit fédérateur, ouvert et grand public », que les organisateurs ont souhaité mettre en avant. Partir en livre souhaite approfondir les projets et déploiements de sa version passée, et « proposer à tous les jeunes, qu’ils partent ou non en vacances, des livres et des activités autour de la lecture et de l’écriture, partout en France, pendant le temps des vacances ».

 

L’affiche de Sfar, où l’on retrouve les différents personnages du dessinateur, « rend hommage à la diversité des lecteurs, tous réunis par le plaisir de lire pendant leurs vacances ou leurs loisirs », note le ministère. Et la manifestation vient rappeler que l’endroit où le livre est dévoré importe peu, « dans un jardin, sur une plage, à la maison ou à l’école, c’est la promesse d’un voyage, du plaisir, de la liberté ». 

 

Outre les événements prévus à travers le pays – avec une centaine d’événements déjà actés en métropole et outre-mer – Partir en livre s’installera plus encore sur les territoires. Dans les jardins et les parcs, sur les plages urbaines, sur le littoral, mais aussi dans les campings et des lieux insolites qui s’associent à cette opération : Partir en livre veut garantir la plus large diffusion possible.

 

Le bilan de la première édition, établi par les organisateurs, laissait apparaître de fortes inégalités entre les territoires, pour les événements disponibles : « Des trous réels ont été constatés dans le Nord, à l’Est, dans le centre de la France et dans les Dom-Tom, à l’exception de La Réunion. » Ce renouveau envisage donc de proposer un maillage plus complet.

 

La manifestation est également menée avec le soutien du Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis.