Inspiré du livre de Gilles Paris, Autobiographie d’une courgette, le film d’animation Ma vie de Courgette, continue de rafler les récompenses. Après Francfort, Annecy et d’autres, c’est au cours de la cérémonie des César que la production a été saluée.

 

 

 

Ce sont les Césars du meilleur long-métrage d’animation et de la meilleure adaptation qui ont été remis à l’œuvre du réalisateur suisse Claude Barras.

 

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas, même, être heureux.

 

Le film représentait la France à la cérémonie des Oscars, dans la catégorie film d’animation. Mais le jury lui aura préféré Zootopie, une super-production de Disney.

 

Avec plus de 700.000 spectateurs en France, Ma vie de courgette est définitivement un beau succès.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.