Pascale Pujol, Grand Prix National Lions de Littérature 2017

Laure Besnier - 17.11.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Littéraire - Lions Club - Pascale Pujol


La lauréate du Grand Prix National Lions de Littérature 2017 est Pascale Pujol pour son premier roman Petits plats de résistance (Éditions Le dilettante). Le Prix national du Lions Clubs récompense un premier ou un deuxième roman. Son processus de sélection se base sur des choix régionaux de lecteurs Lions. Ils choisissent un auteur issu, édité ou dont le sujet est lié à leur région. Les 15 ouvrages sélectionnés sont ensuite soumis à un jury professionnel indépendant, dont la présidence est renouvelée chaque année.

 



Le jury, sous la présidence de Nina Bouraoui, s’est réuni le 20 septembre. Le Grand Prix National Lions de Littérature a été remis aujourd’hui à Pascale Pujol au Palais du Luxembourg.

Le Lions Clubs International est composé de 1,4 million de membres. Sa devise est : « Nous servons ». Son ambition est d’intégrer harmonieusement l’humanisme et l’humanitaire. Depuis plus de 30 ans, les Lions Clubs de France portent une attention particulière à la promotion de nouveaux romanciers de talent.

 


lors de la remise du prix © olivier chatelain 

Voici le résumé de l’éditeur : 

 

Tout tient au ventre, chez l’homme, chacun le sait. Dis-moi ce que tu mitonnes je te dirai ce que tu mijotes, confie-moi ce que tu goûtes, je te dirai quoi tu guignes. C’est forte de pareilles maximes que Pascale Pujol nous convie à la dégustation de ses Petits plats de résistance, un premier roman à la carte en forme de comédie urbaine tressautante, de pochade érotique et de sociodrame papillaire où chaque chapitre est mis sous l’invocation d’un plat ou d’une denrée. Soit, en entrée, Sandrine Cordier, une Pôle-employée tant futée et ambitieuse qu’allante et dodue, nantie d’un Guillaume de mari dont le grand oeuvre est une arnaque aux kiosques de presse et deux enfants, une fillette surdouée du net et un ado mode et sous-tendu ; soit, en plat principal, le groupe Lacarrière résumé au patriarche patron de presse libéral, Marcel, à son rejeton, un baise dru jet-setteur et plutôt nigaud, et à son porte-flingue, Bricard is the name, finaud et haut en magouilles. Épice l’ensemble et agrémente l’assiette toute une garniture aux petits oignons : une internationale de cordons-bleus sans trop de papiers, Ferreira le voyeur, Benoliel l’agent immobilier, une flottille de drôlesses cascadantes et minaudantes et de ploucs grandioses dont, trônant parmi quelques mannequins d’un soir, l’opulente et vorace Annabelle Villemin-Dubreuil (ex Lamoul Véronique), ancienne de Langues O’ passée à la carte du tendre et au courrier du coeur. Tels sont les ingrédients de base de cette goûteuse potée romanesque où l’on savourera selon les bonheurs de la pêche : des secrets familiaux, une géographie poétique de la Goutte d’Or, un tribunal de commerce mué en ring de catch, une crépitante méditation sur la tectonique des classes et le choc des cultures et surtout, surtout, où l’auteur affirme un goût certain pour une vision papillaire des mots et gustative de la littérature. À table !



 

Pascale Pujol - Petits plats de résistance - Éditions Le dilettante - 9782842638276 - 19,00 €
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones
 

Les prix de la rentrée littéraire 2017

 

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.