Pau : le progrès, thème du salon « Les idées mènent le monde »

Victor De Sepausy - 17.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Pau - idées - monde


Lancée par François Bayrou dès son arrivée à la tête de la ville de Pau, il y a trois ans, la nouvelle formule du salon du livre connaîtra sa troisième édition ce week-end, du vendredi 17 au dimanche 20 novembre 2016. Rebaptisé « Les idées mènent le monde », ce rendez-vous sera placé sous le thème du progrès, après avoir traité le bonheur et l’enfance durant les précédentes éditions.

 

 

A côté du traditionnel salon du livre regroupant tous les acteurs locaux intervenant sur le marché du livre, ce grand rendez-vous propose toute une série de conférences autour du thème du progrès.

 

Parmi les intervenants qui seront amenés à prendre la parole durant les différentes conférences, on peut citer la présence de Renaud Carrier, Laure Adler, Abdennour Bidar, Bernard Werber, Pascal Bruckner, Jean-François Kahn, Luc Ferry, Thierry Breton, ou encore Clara Gaymard. L’ensemble du programme des conférences est accessible sur la page suivante.

 

Il est encore possible de réserver des places gratuitement pour ces différentes rencontres. Des retransmissions en direct dans différents espaces sont aussi organisées afin de permettre au plus grand nombre d’avoir accès à ces échanges. Le site dédié à cette manifestation offre d’ailleurs la possibilité de revoir les conférences des précédentes éditions.

 

 

Placée sous le commissariat général du journaliste Philippe Lapousterle, la troisième édition des Rencontres Littéraires « Les Idées mènent le Monde », interrogera la question du progrès selon des angles multiples :

 

« Est-ce qu'il y a un progrès pour l'humanité ? Quand on regarde le passé, y a-t-il eu un progrès ? Est-ce que notre humanité telle qu'elle est aujourd'hui est supérieure ? Y a-t-il une marche en avant de l'humanité ?

 

Est-ce que nous changeons ? Est-ce qu'il y a un progrès dans sa propre vie et, est-ce que changer c'est progresser ?

 

Est-ce que l'on progresse dans la communication ? Est-ce que l'univers Internet permet de mieux rencontrer le gens ? Est-ce que les liens entre les humains progressent ?

 

Est-ce qu'il y a un progrès social ?

 

Est-ce qu'il y a un progrès en philosophie ? Platon et Aristote sont-ils dépassés ?

 

Est-ce qu'il y a un progrès dans la sagesse ? La capacité de juger de sa place dans la vie est-elle un domaine susceptible de progrès ? ...

 

Lorsque nous étions enfants, le progrès était un facteur d'égalité. Tout le monde croyait au progrès. Aujourd'hui, la chute du progrès dans la tête des gens est spectaculaire. Depuis cinquante ans, au lieu d'aller vers un monde meilleur où on sera mieux soigné, mieux éduqué, où tout ira mieux pour les enfants que pour les parents... nous allons vers un monde de doute, une chute des idéologies. On doute de l'efficacité du progrès et de son existence pour les générations futures.

 

Par ailleurs, le progrès était un facteur d'union qui réglait beaucoup de problèmes et aujourd'hui, il est devenu un facteur de division et de discussion. Jusqu'où peut donc aller le progrès ? »

 

L'édition 2015 avait accueilli 25 000 personnes. Les organisateurs espèrent bien entendu faire encore mieux pour cette troisième édition.