Philip Levine nommé « poet laureat » aux États-Unis

Clément Solym - 10.08.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - philip - levine - poet


Le poète Philip Levine, lauréat du prix Pulitzer en 1995 pour The Simple Truth, vient d'être nommé « poet laureat » des États-Unis.

Cette reconnaissance est aussi un véritable poste (avec rémunération d'environ 35 000 dollars par an, tout de même !), d'une durée d'un an renouvelable, consistant à promouvoir la poésie dans le pays. Philip Levine remplace donc le poète W.S. Merwin qui détenait la place jusqu'alors (notre actualitté).


Levine est connu pour sa poésie urbaine, on le désigne parfois comme « le coeur des ouvriers » ce qui a fait dire à James Billington, le bibliothécaire de la Library of Congress (qui désigne les poet laureats) que Levine est en quelque sorte « le laureat du coeur industriel » ajoutant que « c'est une voix très américaine. Je ne connais pas d'autres pays où l'on obtient de l'ouvrier ordinaire une poésie de cette qualité. »

L'une des fonctions principales du poet laureat est de participer à la diffusion et à la promotion de la poésie. Sur ce sujet, Philip Levine avait bien une idée : proposer un projet dans lequel les gens seraient amenés à désigner le poème qu'ils trouvent le plus laid. Malheureusement, un tel projet n'est pas du goût de la bibliothèque : « Je savais qu'ils ne marcheraient pas, mais je voulais trouver quelque chose de drôle, pour encourager les gens à concevoir la poésie comme quelque chose qui n'est pas trop sérieux. » (via The New York Times)