Pierre Jourde reçoit le Prix Jean Giono pour La première pierre

Antoine Oury - 16.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Pierre Jourde - La première pierre - Prix Jean Giono


L'écrivain et professeur Pierre Jourde a reçu ce matin le Prix Jean Giono 2013 pour son livre La première pierre, publié par les éditions Gallimard. Dans ce livre, l'auteur revient sur les réactions d'une partie des habitants du village d'Auvergne dont il est originaire suite à la parution d'un de ses précédents romans, dans lequel l'action était localisée dans le hameau.

 

 

Prix de la Page 111 2013

À gauche, Pierre Jourde, lors de la remise du Prix de la Page 111 (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Il n'aura pas eu le Prix de la Page 111, mais bien le Jean Giono : Pierre Jourde a été déclaré officiellement lauréat de la récompense pour l'année 2013, et bénéficiera donc des 10.000 € associés au prix. 

 

La première pierre revient sur les réactions des habitants de ce village d'Auvergne, après la parution de Pays perdu, paru en 2003 chez L'Esprit des péninsules. L'auteur y décrivait la vie dans le hameau, à l'occasion du retour de deux frères citadins dans la région : entre alcoolisme et suicide, la description était plutôt rude, et des habitants du village avaient clairement manifesté leur hostilité envers l'auteur, jusqu'à des agressions physiques qui s'étaient soldées au tribunal.

 

Apaisé, et utilisant le temps de l'écriture pour mener à bien sa réflexion sur les conditions de vie en territoire rural, Jourde développe dans La première pierre « un récit plein d'émotion et d'admiration pour ces gens qui vivent dans un temps différent de celui des villes », rapporte l'AFP.