Plus d'éducation au cinéma dans les collèges et lycées

Clément Solym - 22.06.2008

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - cinéma - enseignement - collège


La ministre avait déjà souhaité qu'on lui propose des « pistes », destinées à aider le secteur du cinéma en France, et comme Cannes battait son plein, elle souhaité profiter « de ces travaux afin qu'un dialogue élargi soit conduit pour rénover notre système d'aide ». Les travaux en question étaient ceux que Véronique Cayla, du Centre national de la cinématographie devait entreprendre.

Mais Christine va plus loin. Dans un entretien avec Jean-Jacques Bourdin, journaliste de RMC, qui s'inquiétait de « l'enseignement des matières artistiques à l'école », qui, selon lui, à l'instar des langues étrangères, « sont délaissées à l'école », la ministre a affirmé, après avoir consulté Xavier, tout de même, que des partenariats étaient mis en place « avec les musées, avec les scènes de spectacle vivant local ». Certes.

Mais surtout, ajoute-t-elle, « on a doublé le programme de cinéma à l'école, au collège et au lycée, pour développer l'éducation à l'image ». Plus de cinéma, ou des places de cinéma en cas d'absence d'absentéisme ? Et que les professeurs apprentis de l'IUFM se rassurent, ils seront formés pour cela.

« Au Ministère de la Culture, on va donner nos ressources numériques, on va former des professeurs et on est vraiment mobilisé. Tout ça, c'est l'éducation nationale, mais tout le monde voit bien qu'il se passe des choses très importantes au plan de la cohésion nationale et au plan de l'insertion dans les projets culturels donc on va essayer de les porter avec force. »