Plus de familles au Salon du livre jeunesse de Montreuil

Cécile Mazin - 03.12.2013

Culture, Arts et Lettres - Salons - Salon du livre - Jeunesse - presse


Fermant ses portes, le 29e Salon du livre et de la presse jeunesse cloture avec une hausse de la fréquentation : 162.000 visiteurs, soit 1,7 % de mieux qu'en 2012, se sont engouffrés pour découvrir les quelque 442 exposants présents. Le rendez-vous est d'ores et déjà pris pour la 30e édition, du 26 novembre au 1er décembre, l'année prochaine.

 

 

Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil (2013)

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Cette année, la thématique héroïque n'aura échappé à personne. Les organisateurs notent par ailleurs que le public familial est venu plus nombreux. Les familles se sont aventurées dans les allées, qu'elles viennent de Seine Saint-Denis ou d'ailleurs, traduisant « l'importance du travail développé sur le territoire mené par l'équipe du Salon ». 

 

Mais la croissance vient également des publics qui profitent tant d'exonérations que d'entrées payantes, démontrant, selon les organisateurs, « une diversification sociale des visiteurs ». 

 

Comme l'an passé, environ 30.000 enfants ont été accueillis dans le cadre scolaire. Cette stabilisation du public est nécessaire pour préserver la qualité d'accueil des groupes, le Salon étant arrivé au maximum de ses capacités d'accueil dans les moments dédiés aux scolaires et accueils de loisirs. 

 

Enfin, les publics professionnels étaient au rendez-vous, et pas simplement sur leurs stands. Rendez-vous pour l'interprofession, le Salon a accueilli animateurs et intervenants de centres sociaux ou médicaux.

 

Tous ces publics ont été très nombreux à apprécier l'exposition « L'Etoffe des héros » et largement attentifs aux rencontres littéraires dédiées à la thématique de l'année. Les rendez-vous avec les invités sud-africains et le programme européen (670 rencontres avec 200 auteurs et illustrateurs) déployé dans les 8 pôles artistiques a également suscité un bel enthousiasme des publics très nombreux.