Plus de livres, plus de liberté : À Rome vient le temps de la lecture

Cécile Mazin - 04.12.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire Rome - territoire lecture - livres liberté


Aujourd'hui, la foire de la petite et moyenne édition, Più libri più liberi, ouvre ses portes avec plus de 300 événements au programme, et 400 éditeurs-exposants. Les petits éditeurs italiens le savent : Più libri più liberi représente une vitrine et un rendez-vous à ne pas rater, si l'on veut de la visibilité avant les festivités de Noël.

 

 

 

Au Palais des Congrès de Rome, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au lundi 8 décembre, se déroule une manifestation importante pour l'économie du livre, qui a accueilli l'an dernier 53.000 visiteurs.

 

Pour sa 13e édition, la foire défiera la crise du marché éditorial italien avec un programme riche en événements et nouveautés. Promue et organisée par l'Association des éditeurs Italiens (AIE), le Président du Sénat italien Pietro Grasso a défini cette initiative comme « un symbole d'un esprit d'entreprise qui sait défendre sa propre indépendance culturelle et économique ».

 

Une forte présence d'auteurs étrangers est aussi attendue : du suédois Björn Larsson à la française Céline Minard, lauréate du Prix du Livre Inter, de l'ukrainien Andreï Kourkov à l'américain Percival Everett. Des auteurs bien sûr, mais également des éditeurs participeront à la manifestation avec une délégation de vingt-cinq éditeurs, provenant de l'Europe, du Canada et des États-Unis, ce dernier étant le Pays Invité d'honneur de cette année.

 

Più libri più liberi a pour vocation de rapprocher les professionnels du livre aux lecteurs, mais pas seulement. 13 rendez-vous avec des experts sont prévus pour discuter du panorama éditorial contemporain à la lumière des donnés Nielsen et du Bureau d'études de l'AIE sur le marché économique. Des tables rondes sont à prévoir sur la visibilité des éditeurs sur Internet et des pistes qui restent encore à explorer dans l'industrie du livre.

 

Depuis sa création, en 2002, la foire souhaite consolider ses liens avec le territoire. Pour cette édition, avec le soutien de la Présidence du Conseil des ministres et de la région Lazio, des événements ont précédé et se dérouleront lors de la manifestation : 

 

Più libri più storie (Plus de livres, plus d'histoires), conçu pour les écoles et les universités du territoire 

- Più libri più idee (Plus de livres, plus d'idées), promu par l'AIE dans des universités de la capitale, avec des séminaires et des rencontres ayant pour objet le marketing du livre, le transmédia dans l'édition, et les nouvelles figures du métier.

- Più libri junior, un parcours dédié aux enfants avec le jeu-littéraire E pur si mouve ! (Pourtant, il bouge) qui aboutit dans la publication des cinq meilleures nouvelles écrites par les enfants, présentées dans un livre, le 6 décembre. 

- Più libri più grandi (Plus de livres plus l'on grandit), dédié aux écoles en collaboration avec l'Institution des Bibliothèques de Rome.

 

Par les biais de la foire, le territoire est impliqué dans la réalisation de projets innovants, tels que la réalisation d'une peinture murale dans le métro de Rebibbia par le dessinateur de la bande dessinée Zerocalcare, Michele Rech. Sur la page Facebook de Più Libri più liberi, on peut suivre son travail en direct, avec des photos et des vidéos.

 

 

 

 

Toute l'édition italienne, ou presque, se réunit en ces jours, et de grands auteurs comme Andrea Camilleri, Dacia Maraini et Giancarlo De Cataldo ne manquent pas à l'appel.

 

(via Libreriamo)