Le projet poétique L’inventaire des faits en neuf lieux de Montréal, un après-midi d’été sera présenté au public le 20 octobre prochain. Les poètes Fortner Anderson et Geneviève Letarte, lauréats de la première bourse Poésie dans la cité, ont travaillé avec neuf citoyens issus de communautés diverses afin de créer un portrait poétique de Montréal.


Marché de la poésie 2018
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 
 

Au cours de l’été 2018, neuf nouveaux citoyens de Montréal ont occupé des « postes d’observation » répartis dans les 19 arrondissements de la ville. Tandis qu’ils observaient le lieu où ils se trouvaient (le site de l’ancien village de Hochelaga, le parvis de l’Oratoire Saint-Joseph de Montréal, Sault-au-Récollet, la place Gérald-Godin...), les participants ont dressé par écrit une liste exhaustive de tout ce qu’ils voyaient : individus, objets, animaux, paysage et événements divers.
 

Les participants, qui ne sont pas des artistes professionnels, sont des Montréalais et Montréalaises d’appartenances culturelles diverses, aussi bien francophone ou anglophone de souche que des communautés haïtienne, maghrébine, latino-américaine, asiatique, juive, italienne et innue. Ils/elles ont dressé leurs listes en français, mais en intégrant des sections dans leur langue natale, soit en yiddish, innu, espagnol, tagalog, créole, arabe, italien.
 

Magie, pop culture ou quotidien :
voix poétiques du Québec

 

Le 20 octobre à 15 h, les neuf participants seront réunis dans la salle de concert des Jeunesses Musicales à Montréal pour déclamer leurs textes-listes sous la direction de la cheffe de chœur Kathy Kennedy (fondatrice et ancienne directrice du chœur Maha).
 

En créant le projet L’inventaire des faits en neuf lieux de Montréal, un après-midi d’été, les poètes Fortner Anderson et Geneviève Letarte ont eu le désir de faire découvrir au public montréalais une certaine approche de la pratique poétique contemporaine, qui passe par l’observation systématique du réel. (plus d'information et réservation)
 

Poésie dans la cité

 

L’initiative Poésie dans la cité a été créée par le Conseil des arts de Montréal (CAM) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ). Cette bourse de 15.000 $ vise à soutenir un projet artistique qui ancre de manière originale la poésie sur le territoire montréalais.



 

Fortner Anderson, originaire du Midwest des États-Unis, vit à Montréal depuis plus de 40 ans. Connu pour les performances qu’il donne de ses poèmes, il a signé trois recueils de poèmes, enregistré plusieurs disques et participé à de nombreux événements de poésie au Québec, au Canada et en Europe.
 

Attrapez-les tous : de la poésie dans le métro de
Montréal avec Poésie Go !

 

Geneviève Letarte est l’auteure de quatre romans et de deux recueils de poésie, ainsi que de nombreux textes parus en revues. Elle est aussi connue pour ses performances littéraires et ses albums de chansons. Elle a traduit en français les œuvres de Mavis Gallant et de Virginia Woolf, et fait partie du comité éditorial de la revue L’Inconvénient.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.