Poulets aux prunes : Debbouze, Baer, Almaric, sur un air de Satrapi

Clément Solym - 25.08.2011

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - poulet - prunes - satrapi


Adapté de la BD du même nom, le film Poulet aux prunes fait renouer Marjane Satrapi avec le cinéma, quelque quatre ans après la réalisation de Persepolis, qu'elle avait adapté avec Vincent Paronnaud.

La première bande-annonce vient de sortir, images en prise de vue réelle, petites notes d'animation sympathiques et respect assez appréciable de l'univers graphique de Satrapi - l'inverse aurait été désagréable... - Poulet aux prunes est un film assez attendu.


Dans le casting, on retrouve également de petites stars montantes, comme Édouard Baer, ou Jamel Debbouze et Mathieu Amalric... assurément promis à un bel avenir dans la profession...

Rendez-vous le 26 octobre pour la sortie...



Synopsis
:
Téhéran, 1958. Nasser Ali Khan, musicien célèbre, a perdu le goût de vivre. Plus aucun instrument ne semble pouvoir lui redonner l'inspiration depuis que son violon a été brisé. Sa tristesse est d'autant plus forte que son amour de jeunesse, rencontré au coin d'une rue peu après cet incident, ne l'a pas reconnu. Après avoir cherché en vain à remplacer cet instrument reçu autrefois de son maître de musique, Nasser en arrive à la seule conclusion possible : puisqu’aucun violon ne peut lui procurer le plaisir de jouer, il se mettra au lit pour attendre la mort. Il envisage alors toutes les morts possibles : être écrasé par un train, sauter d'une falaise, se tuer d'une balle dans la tête, faire une overdose de médicaments... mais ne trouve aucune de ces issues digne de lui. Après tout, il était le meilleur violoniste de son temps : Nasser Ali Khan.