Pour la réconciliation d'Israël et de la Palestine, David Grossman

Clément Solym - 11.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - grossman - prix - paix


Le prix de la paix a été décerné cette année, durant la Foire du livre de Francfort à l'écrivain israélien David Grossman, vient d'annoncer l'association des libraires et éditeurs allemands...

Les membres du jury ont souhaité récompenser cette année l'écrivain, pour ses efforts en faveur d'une réconciliation entre Israël et la Palestine, comme ils l'expliquent dans un communiqué. « Dans ses romans, ses essais et récits, Grossman a toujours cherché à comprendre et à décrire non seulement sa propre position, mais également les opinions de ceux qui pensent différemment. »

Bel exemple d'ouverture d'esprit, qui s'accompagne d'une dotation de 25.000 €.

« Je suis particulièrement heureux de constater que ses efforts en faveur de la paix et d'un avenir pacifique dans sa région soient maintenant mis à l'honneur par l'Allemagne », explique Guido Westerwelle, ministre allemand des Affaires étrangères.

« Je le tiens en haute estime et respecte beaucoup son travail infatigable pour la compréhension mutuelle entre les Israeliens et les Palestiniens », ajoute-t-il dans un communiqué.

Le prix récompense chaque année une personne qui a particulièrement contribué à la tolérance au niveau international, par ses activités et en particulier dans les domaines de la littérature de la science et des arts.