Pour le bicentenaire de sa naissance, une exposition sur Anne Brontë 

Camille Cado - 15.01.2020

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Anne Brontë exposition - Anne Brontë livre - soeurs Brontë


Décédée en 1849 à l’âge de 29 ans, Anne Brontë fêterait cette année le bicentenaire de sa naissance. Pour l’occasion, la romancière fera l’objet d’une vaste exposition organisée par le Brontë Parsonage Museum situé à Haworth, dans le West Yorkshire (Angleterre). Intitulée « Anne Brontë : Amid the brave and strong », cette manifestation mettra en lumière la vie et l’œuvre de la cadette, beaucoup moins étudiés que ceux de ses deux sœurs, Emily et Charlotte. 
 
 

Alors que le Brontë Parsonage Museum, également connu sous le nom de Musée du Presbytère des Brontë, est fermé tout le mois de janvier pour des travaux de restauration, il ouvrira exceptionnellement ses portes le 17 janvier prochain, jour du 200e anniversaire d’Anne Brontë.

Cette journée sera consacrée à l’avant-première de l’exposition « Anne Brontë : Amid the brave and strong ». « Nous voulions marquer cette journée si spéciale. Notre espace Bonnell sera donc accessible au public, pour une journée seulement, pour une visite gratuite de l’exposition », annonce le musée. Des personnalités et des spécialistes des sœurs Bronte seront également présents, précise l’institution.

Les portes du Brontë Parsonage Museum seront donc ouvertes de 10h à 15h30. Plus tard dans la soirée, les célébrations se poursuivront au Delius Center de Bradford, ville de sa naissance. Organisée par le South Square Centre et le musée, cet événement réunira des concerts de musique live, de la poésie, des spectacles de danse, en l’honneur de l’écrivaine. Anne Bronte était en effet romancière, poètesse, mais également plasticienne et musicienne.

L’exposition ouvrira officiellement ses portes le 1er février 2020, et se tiendra jusqu’en janvier 2021. Elle explorera l’œuvre d’Anne Brontë et retracera le cours de sa vie pour donner un aperçu de celle qui est souvent restée dans l’ombre de ses sœurs. 
 

Parmi les pièces importantes exposées, on retrouvera la dernière lettre écrite par l’écrivaine ainsi que le premier des 6 « petits livres » de Charlotte dédiée à la cadette et une copie manuscrite de The Tenant of Wildfell Hall, son second roman (connu en France sous le titre de La Locataire de Wildfell Hall, traduit par Maurice Rancès aux éditions Gallimard en 1937). 

Mais aussi, son portrait réalisé par Charlotte, son collier de cornaline, son bloc de croquis et un grand nombre de ses dessins et peintures. 

Anne Brontë. Aquarelle de Charlotte Brontë (1834)

 
Plus d’informations à cette adresse



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.