Pour sauver un théâtre, Stephen King offre Shining

Clément Solym - 27.01.2014

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Stephen King - Shining - sauver un théâtre


On peut être roi et avoir la grandeur d'âme d'un empereur : Stephen King vient de le démontrer en offrant à un théâtre du Nebraska le droit d'adapter gratuitement son roman, Shining. Le Conseil d'administration de l'établissement, à la recherche de 250.000 $ pour rénover les lieux, avant de les ouvrir au public, avait besoin d'une pièce originale et innovante. C'est chose faite.

  

Jason Levering, metteur en scène et coscénariste avait tenté le tout pour le tout : écrire sans autorisation une adaptation du célèbre livre et l'envoyer à Stephen King en sollicitant sa bienveillance. L'histoire de Jack, Wendy et du jeune Danny Torrance, la petite famille coincée dans un grand hôtel perdu dans les montagnes, est l'une des oeuvres les plus connues de King.

 

Ne serait-ce qu'à cause de l'adaptation par Stanley Kubrick, dans les années 80, avec Jack Nicholson dans le rôle de l'écrivain dépressif, alcoolique et passablement violent. 

 

L'Omaha, journal de la ville, raconte que l'audace du scénariste a été récompensée : King a accepté de céder sans contrepartie ses droits, et voilà que depuis les réseaux, le Benson Theatre lance les préservations. 

 

 

 

 

Joli coup, pour King, qui n'est pas encore complètement sorti de la promotion de Docteur Sleep, la suite de Shining, qui se focalise sur un Danny qui a grandi - mais possède toujours son mystérieux pouvoir. 

  

via Stephen King France

 

Docteur Sleep sur Chapitre.com




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.