Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Pourquoi j'ai pas mangé mon père : Roy Lewis par Jamel Debbouze

Antoine Oury - 04.07.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Pourquoi j'ai mangé mon père - Jamel Debbouze - adaptation


Décidément, le cinéma d'animation français se tourne vers les adaptations pour ses grosses productions : Pathé vient de partager le matériel promo du prochain film de Jamel Debbouze, Pourquoi j'ai pas mangé mon père. Une adaptation, au titre légèrement modifié, du célèbre ouvrage de Roy Lewis, Pourquoi j'ai mangé mon père. Une réflexion sur le progrès technologique, au temps des simiens préhistoriques.

 


 

 

 Comme le signale l'affiche, la première bizarrerie du film vient de la présence de Louis de Funès, décédé en 1983, au casting. Jamel Debbouze a souhaité que le célèbre comique apparaisse dans le film, et utilisera des pellicules originales de La Folie des Grandeurs pour ce faire. Un acteur se chargera de reproduire la voix de De Funès, qui prêtera « sa » voix à Vladimir, le roi des simiens. Reste à savoir sous quelle forme se présentera cette résurrection cinématographique.

 

En effet, l'ensemble du long-métrage est réalisé à l'aide du procédé de performance-capture, qui convertit les mouvements d'un acteur réel en images 3D. Pourquoi j'ai pas mangé mon père sera d'ailleurs le premier film européen à s'appuyer uniquement sur cette technique. Aucune image du film, excepté l'affiche, n'est disponible, mais un teaser permet d'apprécier le résultat.

 

Pourquoi j'ai mangé mon père a été publié pour la première fois en 1960, sous le titre What We Did to Father. Il raconte l'histoire d'Édouard, un homme préhistorique renié par son père et moqué par son oncle Vania, qui effectue un retour en grâce en inventant le feu et d'autres inventions brillantes ramenées au sein de sa tribu. Bien entendu, cela ne va pas sans des implications philosophiques, éthiques ou sociales...

 

Le scénario est cosigné par Jamel Debbouze et Frédéric Fougea, d'après le livre original de Roy Lewis. Mélissa Theuriau et Arié Elmaleh figurent également au casting du long-métrage, en salles pour 2015.