Le prix Astrid Lindgren 2015 récompense un projet de lecture sud-africain

Clémence Chouvelon - 03.06.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix Astrid Lindgren - PRAESA


Le prix commémoratif Astrid Lindgren 2015, l'un des plus grands prix consacrés à la littérature jeunesse, a été décerné au PRAESA (Projet pour l'étude d'une éducation alternative en Afrique du Sud), le 1er juin, à la Maison des concerts de Stockholm. La ministre de la culture et de la démocratie suédoise, Alice Bah Kuhnke, a remis le prix à l'organisation.

 


Neville Alexander (Jummai~commonswiki CC BY-SA 3.0 )

 

 

PRAESA, crée par l’académicien et activiste anti-apartheid Neville Alexander en 1992, travaille à développer l’envie de lire des enfants et d’en faire des lecteurs sur le long terme, grâce à un programme de lecture intergénérationnel et multi-langage. Aujourd’hui, ce programme est accessible aux familles grâce à des clubs de lecture et une publication en 11 langues officielles d’Afrique du Sud.

 

« Recevoir ce prix permet d’espérer de grandes opportunités à venir pour la société sud-africaine, pour les ventes, et que le gouvernement supporte l’alphabétisation des enfants », a déclaré la directrice de PEAESA, Carole Bloch  « Nous pensons que les histoires que nous racontons, écrivons et lisons peuvent changer des vies. Partager des histoires nous pousse à lutter contre les différents obstacles que nous rencontrons chaque jour dans cette société profondément inégale. » 

 

Le prix Astrid Lindgren, nommé après l’auteure de Fifi Brindacier, est le second prix littéraire mondial en termes de récompense financière (près de 550.000 €), après le prix Nobel de littérature. Les auteurs, illustrateurs, conteurs et les « promoteurs de la lecture » sont éligibles.

 

(via Publishers Weekly)