Printemps des poètes : Humour et poésie sous le signe de Tardieu

Clément Solym - 28.02.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - printemps - poètes - humour


Cette année le printemps des poètes sera placé sous le signe du rire. Si certains pourraient penser que la poésie est une affaire sérieuse et que le rire n'y a pas ça place, ils pourront constater qu'ils ont tord du 02 au 15 mars. Selon Jean-Pierre Siméon, le directeur artistique de la manifestation « Ce serait mal connaître la poésie que de la cantonner à une gravité sourcilleuse, austérité, spleen et mélancolie ».

Et avec Denis Podalydès en parrain, une soirée d'ouverture aux Folies Bergères et un hommage à l'oeuvre de Jean Tardieu (le maître de l'humour absurde), le printemps des poètes a toutes les chances de nous décrocher les zygomatiques. Quant à l'affiche de la manifestation on se dit que c'est certainement une blague d'un graphiste parti en week-end, un peu à l'image du créateur de la Twingo selon Dany Boon.

Plus sérieusement, de nombreuses manifestations sont encore prévues dans toute la France et à l'étranger. Pour en retrouver le programme, il vous suffira de vous rendre sur le site du Printemps des poètes. Vous pourrez d'ailleurs y télécharger des textes de Michel Monnereau, Roland Dubillard, Guy Goffette ou Hervé Le Tellier.

Enfin signalons aussi des manifestations à l'échelon national, le 10 mars, comme la distribution de poèmes par les facteurs, ou par les contrôleurs de train, ou encore des lectures de textes diffusés par les hauts parleurs des parkings. Un concours était aussi organisé, il s'agissait de mettre en musique une poésie inédite qu'Andrée Chédid avait généreusement offert pour l'occasion. C'est la composition de Georges Rojel qui a été désignée lauréate de ce concours par un jury présidé par le petit-fils d'Andrée Chedid, Mathieu Chedid (alias "M").