Printemps des poètes : quelles priorités artistiques et culturelles ?

Clément Solym - 23.10.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - Printemps des poètes - Jean-Pierre Siméon - subvention


La semaine passée, ActuaLitté dévoilait la réponse du ministère de l'Éducation nationale à l'association en charge de l'organisation du printemps des poètes. Le chef de cabinet, Benoît Pichard se défaussait clairement sur le précédent ministre, accusant Luc Chatel d'avoir passé la subvention annuelle à zéro. 

  

 

« À notre arrivée au ministère, nous n'avons pu que constater que l'enveloppe destinée à aider les associations non bénéficiaires de convention pluriannuelle d'objectifs était totalement vide, l'ensemble des subventions aux associations pour 2012 ayant été distribué entre le 13 avril et le 4 mai par le cabinet précédent », précisait le ministère. Et d'assurer par ailleurs que la situation était généralisée, et que bien d'autres manifestations et aides avaient également subi le même coup de fouet. 

 

Dans son courrier, le ministère évoquait la somme de 100.000 € de subvention, pour l'année 2012, mais l'association nous expliquait qu'il manquait bien 60.000 € sur l'ensemble de cette somme, seuls 40 K€ ayant été payés pour cette année. 

 

La manifestation, et l'ensemble des actions menées pour l'année prochaine étaient donc bien menacées... Jean-Pierre Siméon, directeur artistique de la manifestation vient de diffuser un communiqué, accusant réception de la circulaire ministérielle. En effet, en 2011, le cabinet de Chatel avait versé 160.000 € de subvention, et pour l'année 2012, c'est une première grosse coupe, ramenant le budget à 100.000 €. 

 

« Nous ne pouvons pas imaginer que, malgré les restrictions budgétaires, on ne trouve pas dans le budget de l'état 60.000 € pour sauver une association dont le travail incarne les priorités du gouvernement, à travers le plan d'éducation artistique et culturelle », s'exclame le directeur artistique, pour qui il faut tout de même avancer. Surtout que les assurances formulées dans le courrier du chef de cabinet étaient moins claires, lors de la rencontre avec ledit chef de cab'.

 

Il propose ainsi deux axes pour maintenir Le Printemps des poètes, indispensables, car si « nous n'obtenons pas cette assurance, l'association ne pourra plus vivre (elle n'a plus de fonds de roulement, et ne peut absorber ce déficit) ». Les deux solutions seraient : 

  • préciser le montant de son soutien pour 2013 et les années à venir , sur un budget ministériel dont il aura l'entière responsabilité ;
  • combler le déficit 2012 en majorant la subvention 2013 des 60.000 € manquants en 2012.

 

Et d'assurer que la campagne de soutien ne fait que commencer : les politiques seront saisis les uns après les autres, et Jean-Pierre Siméon d'inviter à écrire à François Hollande et Aurélie Filippetti, ou aux médias.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.