Privée d'intervention en école catholique pour un livre blasphématoire

Clément Solym - 27.09.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - blaspheme - auteure - ecole


La semaine célébrant l'abolition de la censure des livres est en cours, mais outre-Atlantique. De l'autre côté de la Manche, une auteure vient de voir son apparition dans une école chrétienne annulée, pour cause de blasphème...

Meg Rosoff est déçue : son livre There Is No Dog, sous-titré If God Were A Teenage Boy? propose un portrait du créateur original. Un adolescent irresponsable, âgé de 19 ans, qui aurait mis le monde au point en 6 jours, car le 7e, il souhaitait mater les filles de Sa Création...

Attendue pour le Festival de littérature de la ville de Bath, avec d'autres auteurs, elle s'est finalement vu refuser l'entrée de l'école chrétienne Monkton Combe, dont le directeur, Richard Backhouse prend la défense. « En tant qu'école, nous prenons au sérieux notre responsabilité d'honorer les parents qui ont fait un choix, en offrant une éducation qui reflète notre philosophie. » En clair : Dieu est tout puissant, omnipotent, et pas touche à Mon Créateur.

Pour Meg, c'est la consternation : « On m'a traité de blasphématrice, moi ? Difficile à imaginer, n'est-ce pas ? » Et d'ajouter qu'avec ce livre, elle n'a jamais recherché la controverse, et moins encore celle qui lui est tombée dessus.

« Il est décevant de constater que certaines écoles considèrent que le sujet de mon livre est inadapté pour leurs élèves, alors que j'estime qu'il relève en partie de mon travail d'explorer des questions épineuses, et de laisser les adolescents qui me lisent trouver de l'espoir, de l'humour et de la rédemption dans un monde plein de danger et de périls. »

Pour son éditeur, c'est l'école qui se fourvoie, en interprétant le livre comme un outrage aux croyances, alors que la popularité de Meg ne s'est jamais bâtie sur une provocation contre la foi ni les convictions religieuses... Pour athée qu'elle soit, Meg Rosoff, née dans une famille juive des États-Unis, ne revendique pas la critique des religions, même si elle reconnaît que tout cet environnement lui a toujours semblé idiot.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.