Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Prix Albertine : la librairie française à New York fait de la résistance

Nicolas Gary - 18.03.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix Albertine littérature - librairie française New York - Albertine Prize books


La librairie française de New York, Albertine, vient de lance son prix littéraire : l’Albertine Prize, qui récompense de la fiction française, traduite en anglais. Un prix qui salue le travail des traducteurs, tout en indiquant les goûts et tendances des lecteurs américains.

 

 

 

« Sélectionnés délicatement par les équipes d’Albertine, dix livres traduits et publiés sur le territoire américain l’an passé ont été retenus. La sélection présente un vaste éventail de récits, issus de divers endroits, et qui nous rappellent l’importance de regarder au-delà de nos propres frontières », assure la librairie.

 

Il est possible de voter depuis le 14 mars et jusqu’au 14 avril, pour la première phase, qui aboutira à ce que 3 titres restent en short list. Par la suite, un second vote entre le 14 et le 30 aboutira au lauréat de l’édition 2017 de ce premier Prix Albertine. Les votes sont réservés aux habitants des États-Unis toutefois.

 

Les livres retenus sont les suivants

 

Nelly Alard, Couple Mechanics (trad. Adriana Hunter)

Adrien Bosc, Constellation (trad. Willard Wood)

Ananda Devi, Eve Out Of Her Ruins (trad. Jeffrey Zuckerman)

Maylis de Kerangal, The Heart (trad. Sam Taylor)

Lola Lafon, The Little Communist Who Never Smiled (trad. Nick Caistor)

Nathalie Leger, Suite For Barbara Loden, (trad. Natasha Lehrer)

Marie NDiaye, Ladivine (trad. Jordan Stump)

Abdellah Taia Infidels: A Novel (trad. Alison. L. Strayer)

Jean-Philippe Toussaint, Naked (trad. Edward Gauvin)

Antoine Volodine, Bardo Or Not Bardo (trad. J.T. Mahany)

 

Le 6 juin, l’auteur sera invité, en présence de la traductrice Lydia Davis, et François Busnel – présenté comme un critique littéraire de télé et radio – sera là pour animer la cérémonie. C’est fête !

 

Albertine s’est ouverte le 27 septembre 2014, entièrement dédiée aux œuvres francophones en version française et en traduction anglaise. Lieu de lecture, mais aussi de débats, d’inspiration et de réflexion, la librairie Albertine mêle étroitement tradition et modernité, sous l’angle de la diversité culturelle.