Prix Anaïs Nin : Faire découvrir les auteurs français à l'international

Antoine Oury - 08.01.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Nelly Alard Capucine Motte - Prix Anaïs Nin récompense - auteur français traduction


Le rôle des prix littéraires n'est pas seulement de susciter des polémiques, ou d'occuper les rédactions pendant quelques heures après l'annonce du Goncourt : leur vocation première est de faire découvrir des auteurs. Le Prix Anaïs Nin, qui vient d'être créé par Nelly Alard et Capucine Motte, vise à faire connaître des auteurs français à l'international, et particulièrement dans le monde anglo-saxon.

 

 

Anais Nin.jpgAnaïs Nin, dans les années 1970, portrait par Elsa Dorfman, CC BY 2.5

 

 

La création du prix vient tout juste d'être officialisée, auprès de l'AFP, par les romancières Nelly Alard et Capucine Motte : « Il est destiné à promouvoir le livre élu auprès des éditeurs anglais et américains, et plus généralement à faire découvrir des auteurs français d'aujourd'hui à l'international », précise la dépêche.

 

Si la récompense se réclame d'Anaïs Nin, c'est bien évidemment pour la dimension cosmopolite de l'œuvre de la romancière, connue pour ses écrits érotiques. Traduite de l'anglais au français et du français à l'anglais, elle incarne parfaitement l'esprit du prix, qui sera tourné vers le monde anglo-saxon, et, par conséquent, vers l'international.

 

Le jury du prix sera donc constitué d'auteurs français, mais aussi d'agents littéraires anglais et américains. Il récompensera « une œuvre qui se distingue par une voix et une sensibilité singulières, l'originalité de son imaginaire et une audace face à l'ordre moral ». Le prix est doté de 3.000 € et la traduction en anglais de l'œuvre primée est soutenue par les sociétés Coriolis (télécommunication et Very (habillement).

 

La première récompense sera attribuée le 26 janvier prochain au restaurant parisien Victoria 1836. Les candidats sont au nombre de cinq : 

  • Vernon Subutex 1, Virginie Despentes, Grasset
  • La Gaieté, Justine Lévy, Stock
  • Je vous écris dans le noir, Jean-Luc Seigle, Flammarion
  • Dans le jardin de l'ogre, Leila Slimani, Gallimard
  • Un an après, Anne Wiazemsky, Gallimard