Prix Cazes 2010 à Christian Giudicelli, pour Square de la couronne

Clément Solym - 16.11.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - cazes - 2010


Depuis 1935 qu’il a créé son prix littéraire pour répondre aux impératifs qu’il s’était fixé, mais également pour séduire sa clientèle « intellectuelle », Marcellin Cazes n’a pas failli, et chaque année, ou presque, rendez-vous est donné à la brasserie pour découvrir le lauréat. Cette année 2010 aura consacré un nouveau romancier.

Mais attention, certaines conditions sont à remplir quand en face de soi on a les deux magots et le Flore pas bien loin : avoir moins de quarante ans et surtout ne jamais avoir reçu de prix. À l’époque, le prix était doté de 2500 F…

Pour cette édition 2010, les 10 membres du jury se sont exprimés manifestement sans trop de peine, et ont décidé de remettre les 4000 € de dotation, ainsi que les 800 € de table ouverte à Christian Giudicelli, pour son roman Square de la couronne publié aux éditions Gallimard.

Outre les gains financiers, soulignons avec bonheur et un zeste de bulles dans la bouche que le lauréat a également reçu un jéroboam de champagne Moët & Chandon…

Romancier, dramaturge, mais également chroniqueur littéraire et éditeur, Christian Giudicelli est né à Nîmes dans les années 60, explique pudiquement le communiqué de presse… Nous sommes loin de ces auteurs âgés de moins de 40 ans primés dans les premiers temps.

Mais pour cette 75e édition, nous n’en tiendrons pas rigueur aux traditions qui ne sont pas respectées. Après tout l'établissement fêtait ses 130 ans hier soir... un peu d'irrévérence, cela fait le jueu de tout le monde.


Notre lauréat est également directeur de la collection La fantaisie du voyageur chez L’Olivier, ainsi que chez Gallimard, où il s’occupe de la collection Le sentiment géographique…

En tout cas, la soirée aura été particulièrement agréable, et un grand merci à jezabelissima pour son accueil…


Acheter Square de la couronne, neuf ou d'occasion

La sélection initiale

Le dernier mort de Mitterrand, Raphaëlle Bacqué (Grasset)
La fille à l’étoile d’or, Roger Bichelberger (Albin Michel)

Georges Boris, Jean-Louis Crémieux-Brilhac (Gallimard)

Mes cendriers, Florence Delay (Gallimard)
1917, l’année des occasions perdues, François-Georges Dreyfus (Editions de Fallois)

Square de la Couronne, Christian Giudicelli (Gallimard)
Entrée des fantômes, Jean-Jacques Schuhl (Gallimard)

Mélancolie française, Eric Zemmour (Fayard/Denoël)

Les membres du jury
Solange Fasquelle (présidente),
Mohammed Aissaoui, journaliste au Figaro, qui fait partie pour la première année du jury
Dominique Bona,
André Bourin,
Gérard de Cortanze,
Guy Dupré,
Franz-Olivier Giesbert,
Christine Jordis,
Eric Roussel,
Joël Schmidt,
Georges-Emmanuel Clancier
Claude-Michel Cluny